La mairie de La Ciotat dépense 10 680 € contre une habitante relaxée par le tribunal

La ville de La Ciotat a poursuivi Dominique Chapuis pour des propos tenus sur les réseaux sociaux. La retraité a été relaxée, le montant des frais engagés par la mairie, vient d'être communiqué.

Lors du conseil municipal du 17 mai 2021, Karim Ghendouf est revenu sur sa demande écrite adressée au maire de La Ciotat le 12 avril dernier à laquelle il n’avait pas obtenu de réponse.

« C’est pour bientôt » lui avait alors rétorqué Arlette Salvo maire (LR) de La Ciotat. Le conseiller municipal (PCF) réclamait le montant des honoraires versé à l’avocat de la ville dans le cadre de l’affaire Chapuis.

Sur Twitter, le mouvement citoyen « Les Ciotadens » s’interrogeait également sur le montant de l’argent public dépensé dans ce dossier.

Dominique Chapuis retraitée de la fonction publique, domiciliée à La Ciotat, a été relaxée le vendredi 19 mars 2021 par le tribunal correctionnel de Marseille au nom de la « liberté d’expression ».

Elle était poursuivie au pénal depuis trois ans par la ville de La Ciotat pour « diffamation envers un fonctionnaire, un dépositaire de l’autorité publique ou un citoyen chargé d’un service public par parole, écrit, image ou moyen de communication au public par voie électronique ».

Dynamique sur les réseaux sociaux, la Ciotadenne avait réagi en janvier 2018 suite à la publication d’un article de Radio La Ciotat Fréquence Nautique qui annonçait sur son site internet, l’armement de la police municipale de La Ciotat.

Ce commentaire qui n’était pas du goût du maire de La Ciotat de l'époque, avait été dénoncé au pénal par l’avocat de la ville de La Ciotat. Car dans la même phrase, Dominique Chapuis avait cité le nom de « Patrick Boré » et ceux des « frères Guérini ».

Une mobilisation citoyenne s’était alors formée afin d’aider l'internaute aux revenus modestes, à financer sa défense au pénal.

Conformément au droit à l’information des conseillers municipaux, la municipalité de La Ciotat a fini par communiquer le montant des dépenses engagées par la ville "Concernant l’affaire Chapuis, la facture globale réglée à Maître Rosato s’élève à 10 680 euros (dont 1 000 euros de remboursement pris en charge par notre assureur" écrit Arlette Salvo.

49 700 €

Sept autres affaires semblables ont été engagées par la municipalité de La Ciotat, la somme dépensée atteint les 49 700 euros (dont 6 775 euros) pris en charge par l’assureur de la ville. Toutefois, deux autres affaires ne sont à ce jour, pas réglées.

Lors du dernier conseil municipal, plusieurs élus de la majorité municipale étaient visiblement remontés face aux publications et commentaires diffusés sur les réseaux sociaux, un média incontrôlable…

Photo : Illustration
La rédaction

En savoir plus => Faits-divers, société, culture, politique, sport... Ecoutez l'actualité de La Ciotat & environs sur Radio La Ciotat Fréquence Nautique - 107 FM, édition locale à 9h, (rediffusion à 12h15, 16h30 et 19h).