La Ciotat : pourquoi un océan de méduses jonche le sol ?

La mer déchaînée a rejeté des milliers de méduses sur le rivage parfois même sur les routes ainsi que toute sorte de déchets.

Ce dimanche matin à La Ciotat, les dégâts de l’épisode méditerranéen étaient encore visibles sur le littoral. L’avenue du Président Wilson a été rouverte à la circulation malgré la présence d’une importante quantité d’algues marines.

L’évènement inédit en cette saison reste la présence en nombre inestimable de méduses rejetées par la Méditerranée.

Réchauffement climatique et surpêche font que les méduses sont de plus en plus présentes dans les mers et les océans du monde, ce qui conduit certains experts à parler d'un « changement global de régime, d'un océan de poissons à un océan de méduses », dans lequel les méduses supplanteraient les poissons.

Les prédateurs des méduses, tels que les thons ou les tortues, disparaissent du fait de la pêche. Mais celles-ci profitent avant tout de la surpêche des petits poissons pélagiques. Sardines, hareng, anchois… se nourrissent comme ces cnidaires de zooplancton. Ils constituent alors leurs principaux compétiteurs pour l’alimentation.

Dans les zones où ils sont prélevés en trop grand nombre, ils libèrent une niche écologique. Les méduses ont désormais le champ libre et peuvent prospérer...

medusesLct2

L'état de la mer méditerranée sur le littoral à La Ciotat après le passage de l'épisode méditerranéen - (photo : Plongée passion)

"La mer est en train de vomir" lance un ciotaden présent sur le rivage. Parmi les rejets de la mer provoqués par la tempête, la présence aussi de toutes sortes de déchets qui démontrent une fois de plus que notre « grande bleue » est dans un triste état…

Photo titre : Merci à Stéphane
La rédaction

En savoir plus => Faits-divers, société, culture, politique, sport... Ecoutez l'actualité de La Ciotat & environs sur Radio La Ciotat Fréquence Nautique - 107 FM, édition locale à 9h, (rediffusion à 12h15, 16h30 et 19h).