Municipales à La Ciotat : Mireille Benedetti lâche Patrick Boré

À 89 jours des élections municipales, le maire de La Ciotat en convalescence, est lâché par une de ses plus proches collaboratrices.

Coup de théâtre ce lundi soir lors de la séance du conseil municipal de La Ciotat, Mireille Benedetti adjointe au maire de la Ciotat depuis 2001, déléguée à l’éducation et fondatrice du festival 1720, n’a pas voté le budget primitif de la commune pour 2020 « préparer sans concertation » selon elle.

Après son abstention sur le futur plan local d’urbanisme intercommunal qui entre en vigueur l’an prochain, c’est un nouveau désaveu à l’encontre de Patrick Boré, absent lors de la séance du conseil municipal, le maire (LR) de La Ciotat est toujours en convalescence après avoir subi, une intervention chirurgicale.

La candidature de Mireille Benedetti a suscité de vives réactions « vous avez tapé à toutes les portes pour avoir une étiquette » a déclaré d'emblée Saïd Zenafi conseiller municipal (LAREM) « Vous profitez de l’absence du maire souffrant pour faire votre politique » s’est exclamée Arlette Salvo adjointe aux finances.

« Nous n’allons pas consacrer le conseil municipal à Mireille Benedetti » a souligné Guy Patzlaff, 1er adjoint et chef de séance visiblement agacé que l'adjointe à l'éducation et conseillère régionale, utilise la tribune du conseil municipal pour déclarer sa candidature aux élections municipales de mars 2020 à La Ciotat. 

LA CANDIDATURE BÉNEDETTI DIVISE (AUSSI) « LA RÉPUBLIQUE EN MARCHE »

Un peu plus tard dans la soirée, un des membres du collectif local de La Republique En marche, Guy Guistini réagissait sur Facebook « Le groupe de travail « Marcher-Respirer » de La REM La CIOTAT enregistre avec beaucoup d’intérêt l’annonce de la candidature de Mireille Benedetti et lui propose de réfléchir ensemble à toutes les options possibles pour un projet commun pour La Ciotat » un communiqué qui va à l’encontre de la position du conseiller municipal LREM, Saïd Zenafi.

La fédération de La République En Marche des Bouches du Rhône indique pour sa part que la commsiion des investitures (CDI) n'a pour l'heure, investi aucun(e) candidat(e) sur La Ciotat. 

PAS DE DÉMISSION : "ELLE A TOUT VOTÉ !"

Ce lundi soir, Mireille Benedetti n’a pas voté le budget, elle a annoncé sa candidature aux élections municipales mais n’a pas démissionné pour autant. Elle devrait donc, siéger sur les bancs de la majorité municipale jusqu’au 22 mars 2020. 

« En 18 ans, elle a tout signé et tout voté » déclarait en octobre dernier, Patrick Boré au sujet de Mireille Benedetti avec qui les relations se sont dégradées depuis l’éviction de l’adjointe à l’éducation sur la liste « Les Républicains » aux dernières élections Européennes, au profit du maire de La Ciotat.  

Nul doute qu’en 89 jours avant le 1er tour des élections municipales, celle qui est aussi conseillère régionale proche de Renaud Muselier (Les Républicains), aura du mal à se démarquer dans une période ou l'électeur exige de plus en plus de clarté. 

Photo : DR
La rédaction

En savoir plus => Faits-divers, société, culture, politique, sport... Ecoutez l'actualité de La Ciotat & environs sur Radio La Ciotat Fréquence Nautique - 107 FM, édition locale à 9h, (rediffusion à 12h15, 16h30 et 19h).