La Ciotat : la Ferme d'Autrefois est-elle en danger ?

Après le décès brutal de l’un de leurs moutons la semaine dernière, les animaux de La Ferme d’Autrefois sont les principales victimes « d’étranges coïncidences »...

La Ferme d’Autrefois vit actuellement des jours difficiles. Située à La Ciotat dans un écrin de verdure au cœur de la Bastide Marin, elle a été créée en mars 2013. Avec ses jardins étendus sur 15000m2, la Bastide Marin est aujourd’hui classé Monument historique depuis le 4 mars 2013.

La Ferme d’Autrefois est une association qui a pour objectif depuis sa création de « faire découvrir et aimer la nature, de sensibiliser à la protection de l’environnement au contact des animaux de la ferme de façon ludique ou pédagogique, de favoriser la découverte de l’apprentissage de savoirs et de savoir-faire autour des activités traditionnelles du monde agricole. »

Au sein de la ferme, on y retrouve près de 160 animaux liés les uns aux autres par des relations d’interdépendance. Parmi eux, des poules, des lapins, des cochons d’Inde, des canards, des oies, des moutons ainsi que des chèvres font le bonheur des visiteurs et plus particulièrement des enfants chaque année.

MALADIES ET DISPARITIONS INQUIETANTES 

"Les journées difficiles s’enchaînent à la ferme. Récemment des moutons sont tombés brutalement malades. Malgré tous les efforts des bénévoles, ils n’ont pas pu les sauver" ce message a été largement diffusé ce week-end sur les réseaux sociaux.

En effet selon le témoignage de Marion S. récemment l’électricité des parcs des animaux aurait été débranchée volontairement « des poules et des canards seraient devenus introuvables. »

À travers un message posté le lendemain, la bénévole qui oeuvre au sein de la ferme d'autrefois va plus loin et fait part de son mécontentement suite à ces « étranges coïncidences ».

"MENACES, PRESSIONS POLITIQUES..."

« Depuis de nombreuses années nous subissons les pressions et menaces de gens bien plus intéressés par leur intérêts financiers, politiques, personnels, professionnels plutôt que par le bien être des animaux et le bonheur des petits ciotadens. » a t-elle précisé.

Après ces événements, la ferme compte prendre des mesures en effectuant des analyses médicales sur l’ensemble des animaux. « Si nous avons la moindre preuve d’un acte de malveillance, des actions en justice seront lancées. » a conclu la bénévole visiblement déterminée.

Photo : Facebook "Ferme d'autrefois"

Julien Bévilacqua

En savoir plus => Faits-divers, société, culture, politique, sport... Ecoutez l'actualité de La Ciotat & environs sur Radio La Ciotat Fréquence Nautique - 107 FM, édition locale à 9h, (rediffusion à 12h15, 16h30 et 19h).