La Ciotat : je lui dirai les "Flots Bleus..."

La démolition de l’emblématique casino « Les Flots Bleus » semble à l'arrêt. Sa façade "classée" est serieusement fragilisée

De l’ancien mythique casino « Les Flots Bleus » il ne reste quasiment plus rien. Situé sur l’avenue du Président Wilson de La Ciotat, seule la façade de l’ancien établissement tient toujours debout miraculeusement. À ce jour, 90% de l’ancien casino a été réduit en plusieurs tas de gravats.

Fondé au début des années 1920, le casino « les Flots Bleus » a officiellement fermé ses portes le 7 juin 2017 pour céder sa place au Casino Plein air. La démolition qui avait démarré en février dernier avait suscité une grande émotion chez la majorité des Ciotadens, n’est toujours pas terminée.

Aujourd’hui, il ne reste plus rien de l’ancien établissement, la façade est majoritairement fissurée et soutenue par des piliers. Les dégâts sont multiples. Cette façade de la bâtisse, considérée comme un « monument historique » par les Ciotadens semble tenir par miracle. Des tôles de protection se dressent tout autour de l’ancien casino et masquent sa fragilité.

flotsbleus0620

Aujourd’hui, il ne reste plus rien de l’ancien établissement emblématique Ciotaden. Sa façade "classée" est serieusement fragilisée. (photo : JB)

Un graffiti est même visible derrière elles. Partiellement détruite sur les côtés, la façade attriste certains Ciotadens. « C’est vraiment triste de voir la façade se dégrader de jour en jour, on se sent impuissant » a déplore un sexagénaire.

Aux côtés de l’inscription « Les Flots Bleus », au-dessus de l’entrée de l’ancien casino, on aperçoit plusieurs trous et l’autre côté du chantier.

En se rendant de l’autre côté, on peut même constater plusieurs tuyaux en PVC et des câbles sortant des murs qui semblent avoir été abandonnés. Les briques d’origine de la façade sont même devenues visibles et certaines sont tombées. Sur le chantier, un tractopelle de la société chargée d’effectuer les travaux semble y avoir été abandonné.

On peut y entendre le mistral s’abattre sur les gravats. Freinés par l’épidémie de Coronavirus, les travaux n’ont toujours pas repris tandis que le déconfinement est effectif depuis un mois.

Dans le cadre d’un bail à construction accordé par la ville, la SAS Les Flots Bleus prévoit de réaliser une halle commerçante (charcutier, boucher, poissonnier, boulanger, pâtissier, primeur, traiteur, et rôtisseur) pour remplacer l’ancien casino. Il est aussi prévu la construction de plusieurs restaurants avec 250 places assises et différentes spécialités. La problématique du stationnement reste cependant toujours en suspens.

LE CHANTIER DU MARIOTT TOUJOURS AU POINT MORT

D’autre part, 400 mètres plus loin, un autre chantier de construction est à l’arrêt depuis l’automne dernier. Il s’agit du chantier de l’hôtel de luxe, Mariott, sur le boulevard Anatole France. Alors que le maire sortant soutient ce projet, certains de ses adversaires aux prochaines élections municipales s’y opposent.

Pour pouvoir démarrer ce projet de construction, les anciens bâtiments de la gendarmerie, de la caserne des pompiers ainsi que le théâtre municipal ont été démolis. Par ailleurs, un grand vide est laissé devant l’école Louis Marin par l’entreprise de démolition. Aujourd’hui, les Ciotadens se questionnent quant aux avancées de ces chantiers de constructions pour l'heure à l'arrêt, alors que le second tour des élections municipales approche.

Photo(s): JB
Julien Bevilacqua

En savoir plus => Faits-divers, société, culture, politique, sport... Ecoutez l'actualité de La Ciotat & environs sur Radio La Ciotat Fréquence Nautique - 107 FM, édition locale à 9h, (rediffusion à 12h15, 16h30 et 19h).