Sénatoriales : le maire de La Ciotat en route pour le palais du Luxembourg

Patrick Boré tente une nouvelle fois sa chance pour le Sénat, il conduira la liste des Républicains dans les Bouches du Rhône. Sa position éligible devrait provoquer l'élection d'un nouveau maire en octobre 2020.

L'échiquier politique commence à se remplir pour les prochaines élections sénatoriales. Un vote réservé aux grands électeurs (élus départementaux et municipaux) chargés de désigner les sénateurs, membres de la chambre haute du Parlement.

Dans les Bouches du Rhône, une nouvelle tête de liste vient d'être investie par son parti : Patrick Boré, maire de La Ciotat et vice-président du conseil départemental des Bouches du Rhône, mènera la bataille pour les Républicains, Jean Claude Gaudin ne se représentant pas.

Il sera secondé par Valerie Boyer ancienne porte-parole de François Fillon à la dernière élection Présidentielle, députée (LR) des Bouches du Rhône, conseillère municipale de Marseille et conseillère métropolitaine.

MAIRE PENDANT QUATRE MOIS ?

Peu de doute le 27 septembre prochain, la position en tête de liste et le mode de scrutin devraient cette fois, assurer sans difficulté un siège au sénat à Patrick Boré. Dans ce cas à peine réélu maire de La Ciotat, Patrick Boré aura un mois pour démissionner conformément à loi portant sur le non-cumul des mandats.

Malgré les vacances et le soleil de l'été, des noms circulent en coulisse pour le remplacer : Bernard Deflesselles, Alexandre Doriol ou plus récemment sur les réseaux sociaux... Jean Louis Tixier.

Toutefois, les ciotadens n'auront pas leur mot à dire puisque ce sont uniquement les membres du conseil municipal qui élisent le maire. 

Photo : illustration
La rédaction

En savoir plus => Faits-divers, société, culture, politique, sport... Ecoutez l'actualité de La Ciotat & environs sur Radio La Ciotat Fréquence Nautique - 107 FM, édition locale à 9h, (rediffusion à 12h15, 16h30 et 19h).