Des jet-skis dans les eaux du parc des calanques au sein d’une affaire de travail dissimulé

Une association marseillaise censée faire de la réinsertion, s’adonnait à d’autres activités bien plus lucratives jusqu'à 250 000 euros de revenus mensuels. 

Des jet-skis dans les eaux protégées du parc national des calanques situé entre Marseille et La Ciotat, il n’en fallait pas davantage pour attirer l’attention des riverains qui ont fini par alerter les autorités.

Selon RTL, huit personnes ont été interpellées hier, mercredi 29 juillet, par les policiers marseillais dans le cadre d’une affaire de « trafic dissimulé en bande organisée ».

Ces six hommes et deux femmes âgées de 24 à 50 ans, oeuvraient au sein d’un association loi 1901 dont l’objet devait être « l’aide à l'emploi, développement local, promotion de solidarités économiques, vie locale ». 

JUSQU'A 250 000 EUROS PAR MOIS

En réalité l’organisme associatif s’adonnait à des activités bien plus lucratives. Il louait des jet-skis, une activité qui générait 23.000 euros par mois. Pratiquait la restauration pour un revenu de 100.000 euros par mois avec un coin chichas.

L’association proposait aussi une offre d'hébergement pour passer la nuit sur place.

Des activités pratiquées aux yeux de tous depuis l’Estaque à Marseille et qui auraient rapporté au total près de 250.000 euros par mois…

Photo : illustration

La rédaction

En savoir plus => Faits-divers, société, culture, politique, sport... Ecoutez l'actualité de La Ciotat & environs sur Radio La Ciotat Fréquence Nautique - 107 FM, édition locale à 9h, (rediffusion à 12h15, 16h30 et 19h).