Pollution liée à la Covid-19 : ces masques qui souillent La Ciotat

À La Ciotat de nombreux masques usagés jonchent le sol. Pire encore, certains sont jetés à la mer

C'est un véritable ras-le-bol des bénévoles qui ramassent les déchets liés à la crise du coronavirus : les masques, gants, flacons de gel, ou lingettes désinfectantes se retrouvent parfois dans les rues et dans la mer.

Pas une rue, une place ou un ruisseau sans apercevoir un masque usagé jeté au sol. Depuis le début de l’été et la saison touristique, la pollution liée à la Covid 19 semble s’intensifier à La Ciotat.

Pire encore, des auditeurs nous ont signalé la présence de masques usagers dans les fonds marins situés en bordure du littoral Ciotaden.

450 ANS AVANT DE SE DÉSAGRÉGER

Il faut savoir que les masques chirurgicaux sont composés de microfibres de polypropylène, une matière plastique dérivée du pétrole qui met 450 ans à se désagréger.

Une très lente décomposition qui va intégrer la chaîne alimentaire et polluer durablement les écosystèmes marins. 

La fondation pour la mer évoque une bombe à retardement avec ces « déchets Covid », qui pourraient entraîner des dégâts irréparables sur la biodiversité marine. 

En ce qui concerne la propagation du coronavirus, un médecin généraliste exerçant à La Ciotat, nous confiait ce matin, que la plupart des personnes testées à la Covid 19 seraient positives sans provoquer pour l'heure, une augmentation significative des hospitalisations.

Photo : Fréquence Nautique
La rédaction

En savoir plus => Faits-divers, société, culture, politique, sport... Ecoutez l'actualité de La Ciotat & environs sur Radio La Ciotat Fréquence Nautique - 107 FM, édition locale à 9h, (rediffusion à 12h15, 16h30 et 19h).