La Ciotat va généraliser la vidéo-verbalisation aux infractions au code de la route

La municipalité envisage d'étendre la vidéo-verbalisation sur de nombreuses infractions au code de la route telles que l’usage du téléphone au volant, le non-port de la ceinture de sécurité ou d’un casque de moto...

Depuis 2014, La Ciotat utilise ses caméras de vidéo-surveillance pour la vidéo-verbalisation. Le but : décongestionner les axes de circulation et améliorer les déplacements. Jusqu’à présent, les infractions sanctionnées concernaient l’arrêt ou le stationnement gênant.

Le parc de la ville s’est étendu jusqu'à 194 caméras, gérées par le Centre de supervision urbaine (CSU), au sein des locaux de la police municipale, situés au rond-point des messageries maritimes.

Les élus locaux sont donc, appelés à voter lundi 30 novembre 2020 lors du conseil municipal qui se tiendra à la salle Paul Eluard, la délibération n°25 qui prévoit l’élargissement de ce dispositif à de nombreuses autres infractions.

Telles que l’usage du téléphone au volant, le non-port de la ceinture de sécurité ou d’un casque de moto, l’usage de voies et chaussées réservées, le respect des distances de sécurité, le franchissement et le chevauchement de lignes continues, les dépassements de vitesse, etc.

Ce déploiement de la verbalisation électronique s’inscrit dans le cadre d’une convention avec l’Agence nationale de traitement automatisé des infractions (ANTAI).

Souriez ou pas, car vous êtes filmés et peut-être verbalisés !

Photo : Fréquence Nautique
La rédaction

En savoir plus => Faits-divers, société, culture, politique, sport... Ecoutez l'actualité de La Ciotat & environs sur Radio La Ciotat Fréquence Nautique - 107 FM, édition locale à 9h, (rediffusion à 12h15, 16h30 et 19h).