Polémique autour de la campagne publicitaire de la ville de La Ciotat

Accusée de "sexisme", de "jeter l'argent public par la fenêtre dans une période difficile", de "fake news"... la récente campagne publicitaire engagée par l'office du tourisme et la mairie de la Ciotat est loin (mais très loin) de faire l'unanimité...

En communication il y a "buzz" et "flop"... Ces derniers jours, la ville de La Ciotat était fière d'annoncer sur les réseaux sociaux, une "surprise" qui devait paraître ce samedi notamment dans la presse.

"FAKE NEWS ?"

Chose faite ce week-end et les réactions sont au rendez-vous... Outre les nombreux commentaires négatifs qui ont suivi la publication sur la page Facebook de la ville, celle de Sylvain Fournier journaliste à "La Marseillaise" "Comme le signale Jonathan Trullard (cinéaste à La Ciotat) les photos utilisées pour la "publicité" de l'office du tourisme de la ville de La Ciotat, qui fait aujourd'hui polémique, proviennent d'une banque d'images "dépositphotos", dont le siège est en Floride (USA), et les clichés ont été pris par une photographe biélorusse, comme l'atteste la série de photos visibles sur le site. Bref, une pub lisse, insipide, et sans caractère qui se résume à trois mots clés : "femme", "surf", sexy". Donc, non seulement, le caractère "sexiste" de la dite publicité peut légitimement susciter l'indignation, mais en plus de ça, elle a toutes les caractéristiques d'un fake. Quant à la localisation... le même photographe et les mêmes modèles ont fait toute une série de clichés avec différents maillots de bain, plusieurs d'entre-elles sont situées à... Bali, en Indonésie. Pour une "pub" d'une office du tourisme, ça se pose là.

FakeNews

Pour leur campagne publicitaire, la ville de La Ciotat et l'OMT n'ont visiblement pas fait appel à des locaux. Les images ne sont pas celles d'une des plus belles baies du monde mais plutôt de "Déposiphotos" une banque d'image basée à New-York" - (Capture d'écran Facebook de Sylvain Fournier)

"QUELLE FINESSE, QUELLE ORIGINALITÉ..."

Julien David ancien journaliste à "La Provence" en ajoute une couche "Donc, pour l'OMT, La Ciotat c'est ça ! Quelle finesse, quelle originalité, quelle imagination, quel talent créatif ! De l'eau, des palmiers, des nanas (un peu de machisme ne fait de mal à personne hein?) : c'est vrai que c'est tout à fait autre chose que ce qui pourrait personnaliser Cassis, Bandol, St Tropez, Cannes, Juan ou Nice ! Cette publicité le prouve : la Ciotat et sa "plus belle baie du monde" (qu'on a sans doute oublié au passage : quelle importance par rapport à quelques fesses ?) sont uniques !"

Puis vient au tour des politiques de réagir "Pensant atteindre le 7ème ciel, le 4ème étage de la mairie de La Ciotat a fait une chute dans le vide sanitaire ! Si Madame le Maire souhaitait faire « un buzz » comme certains le disent sur les réseaux sociaux, c’est plutôt réussi ... mais à quel prix ?" s'interroge Mireille Benedetti avant d'ajouter "Certainement des milliers d’euros de nos impôts ! Mais le pire, à nos yeux, est la valeur déchue de notre ville, La Ciotat" lance la conseillère régionale, élue dans l'opposition à La Ciotat.  

"MESSAGE TENDANCIEUX"

"Un message si médiocre pour une station balnéaire aux accents d’authenticité et de bien être, enfermée dans le béton et maintenant dans un message tendancieux avec des photos achetées sur internet et des modèles décrits par le vendeur comme « femme avec un beau corps et bikini sexy sur la plage tropicale ». Vraiment triste ce week-end de janvier où nous nous sentons abîmés !" écrit Laura Baldanza conseillère municipale du groupe "Ensemble pour La Ciotat".

"Cette campagne exploite grossièrment les schémas de la société de consommation, du sexisme et du coprs utilisés comme une marchandise" communique les élus du groupe "La Ciotat nous rassemble". "Est-ce cela le chemin de l'excllence vers lequel la droite locale veut nous emmener" s'interrogent les élus locaux d'opposition PCF, PS, GS.

"INDÉCENCE FINANCÉE AVEC LES DENIERS PUBLICS"

"Dans le journal « La Provence » du dimanche 10 janvier, un article relate des vœux dématérialisés de Madame le maire de La Ciotat qui aspire à des vœux de solidarité pour cette année qui débute. Dans l’édition de la veille du quotidien, le service communication de la ville s’est offert (sur le compte des contribuables) une double page en couleur avec Benoit et Louise dénudés en cette période de grands froids alors que certains dorment dans la rue" réagit à son tour Denis Bunelier conseiller municipal "Les Ciotadens". Indécent et plus que déplacé en ce début d’année ou l’on s’interroge sur les incertitudes budgétaires alors que depuis les années 2000 le budget communication de la ville ne cesse d’augmenter. Mais cette campagne de communication, orchestrée durant la campagne électorale pour soutenir un candidat, n’a plus raison d’être à ce jour et surtout à continuer d’être financée sur les deniers de la ville" s'insurge l'élu proche de Lionel Giusti. 

"NON AU SEXISME !"

"Deux ans après le début des scandales #Meetoo, les écologistes de La Ciotat et au-delà sont attrsités de voir que rien n'a changé" écrivent Isabelle Mazuc et Denis Grandjean dans un communiqué publié ce dimanche. "Comme quoi avoir une femme maire ne suffira pas à protéger les Ciotadennes" ajoutent les co-animateurs du groupe "EELV 13 Est".

"LA CIOTAT N'A T-ELLE PAS MIEUX À FAIRE EN CE MOMENT ? "

"Trois choses m’interpellent particulièrement dans la récente campagne publicitaire de la ville : Le thème d'une campagne politique approuvé en réalité par 18% seulement de la population ne doit pas servir de "propagande" à un service public et d'intérêt général. N’y a-t-il pas une meilleure façon de dépenser l’argent public à La Ciotat ? Pourquoi les images ne sont pas celles d’une plage de La Ciotat avec un(e) ou plusieurs figurant(e)s Ciotaden(ne)s ?" souligne Lionel Giusti président du mouvement citoyen et écologiste "Les Ciotadens" et conseiller municipal d'opposition.

Photo : capture d'écran
La rédaction

En savoir plus => Faits-divers, société, culture, politique, sport... Ecoutez l'actualité de La Ciotat & environs sur Radio La Ciotat Fréquence Nautique - 107 FM, édition locale à 9h, (rediffusion à 12h15, 16h30 et 19h).