Municipales à La Ciotat : "100 euros pour végétaliser votre façade"

Le mouvement "Les Ciotadens" présidé par Lionel Giusti propose une "carotte" pour remplacer le gris du béton par le vert des végétaux. 

Une prime environnementale d'un montant de 100 euros (tous les cinq ans) pourrait être octroyée aux habitants de La Ciotat désirant végétaliser leur façade ou leur balcon. Voilà la nouvelle proposition du mouvement citoyen "Les Ciotadens" qui vise à faciliter une présence plus importante de la végétation en ville. Cette prime est plutôt encourageante puisque celle-ci peut représenter les trois quarts de la facture relative aux travaux effectués  !

"LES CIOTADENS" ENCOURAGENT LA VERDURE

Après ces derniers épisodes de canicule en Europe, le constat est plutôt préoccupant. En effet, il semble ne pas y avoir assez de végétal en ville et sur le port. Et pourtant, nous évoquions récemment le fait qu’un arbre mature était capable d’évaporer jusqu’à 450 litres d’eau, soit l’équivalent de cinq climatiseurs qui tourneraient pendant une vingtaine d’heures  ! Outre la présence d’arbres, la végétalisation des toits et des façades peut également faire son effet. C'est ce que propose le mouvement "Les Ciotadens" en cas de victoire à La Ciotat, aux élections municipales des 15 et 22 mars 2020.

Après l'idée de planter et baptiser un arbre à chaque nouveau-né ciotaden, la prime à la végélisation confirme le virage au vert du mouvement citoyen "Les Ciotadens" dans le cadre de la préparation de son futur programme municipal.

LionelMatagots

POURQUOI VÉGÉTALISER FACADES ET BALCONS ?

Une plante grimpante peut faire office de protection de la façade contre l’humidité. Par ailleurs, il est question d’une meilleure isolation thermique et acoustique du bâtiment. De plus, une amélioration du microclimat autour des bâtiments, avec rafraîchissement et humidification de l’air ambiant. D’autres aspects positifs peuvent être cités : fixation des poussières et polluants, enrichissement de la biodiversité ou encore l’esthétique. Toutes les conditions et détails du règlement sont disponibles dans une publication sur le site internet du mouvement "Les Ciotadens".

végétaux en ville

Lionel Giusti propose d'organiser une table ronde avec les bailleurs et les syndics afin que chacun prenne ses responsablités face aux conséquences alarmantes du réchauffement climatique, d'autant que le président des "Ciotadens" met aussi en avant l'esthétique paysagère et la biodiversité. 

Lorsqu'on pose la question qui va payer ? "Administrer une ville c'est faire des choix et c'est aussi taper à la porte des partenaires, mon passé de VRP va certainement m'aider..."  sourit Lionel Giusti avant d'ajouter "la prochaine guerre sera écologique, nous commençons en subir les effets et ce n'est qu'un début. Par conséquent, il y a une prise de conscience et je ne doute pas un seul instant que l'Etat et l'Union Européenne restent indifférents aux communes qui souhaitent s'engager dans la protection environnementale".

Photo : Illustration 

La rédaction

En savoir plus => Faits-divers, société, culture, politique, sport... Ecoutez l'actualité de La Ciotat & environs sur Radio La Ciotat Fréquence Nautique - 107 FM, édition locale à 9h, (rediffusion à 12h15, 16h30 et 19h).