Décentralisation municipale : quel avenir pour l'hôtel de ville de La Ciotat ?

À contre-courant d'une volonté nationale, la mairie de La Ciotat décentralise ses services publics. Quel avenir alors, pour l'ancienne grande tour des CNC, qui abrite depuis 1991, l'hôtel de ville ? 

Hier, le plus grand service administratif municipal a ouvert ses portes dans le bâtiment de l'ancienne caisse d'Epargne situé sur les hauteurs de la rue des Poilus à quelques dizaines de mètres du point accès aux droits et de la médiatèque.

Peu à peu, ce sont les services municipaux qui se décentralisent "un retour en arrière". Rappel : En 1990, Jean Pierre Lafond maire UDF/RPR de La Ciotat entre 1989 à 1995 décide, de centraliser les services municipaux, la ville achète  "la grande tour" qui abritait la direction des chantiers navals. L'hôtel de ville du quai Ganteaume construit sous Napoléon III, devient le musée ciotaden, la mairie annexe située sur la place Evariste Gras, devient, elle, la maison des associations.

Patrick Boré évoque aujourd'hui, la volonté de redynamiser le centre-ville de La Ciotat en souffrance depuis près de vingt ans. Cependant, l'installation des services de l'état civil en haut de la rue des Poilus ne fait pas l'unanimité "si c'est comme le point accès au droit et la médiatèque, il n'y aura aucun impact sur l'activité commerciale, ces services municipaux sont trop excentrés du centre-ville" indique un commerçant avant d'ajouter "le maire ferait mieux de revenir sur sa décision de transformer l'ancien casino en halle marchande".

"Pense-t-on un peu aux personnes qui ont du mal à se déplacer, dans cette ville !? " ajoute une ciotadenne excédée de voir les services municipaux "s'éparpiller comme des confettis".

Une politique locale qui ne s'inscrit pas dans les conclusions du grand débat national, les maires ont en effet, demandé au Président de la République de centraliser les services administratifs. Le gouvernement prévoit d'appliquer des mesures en ce sens.

480 000 EUROS

Pour acquérir l'ancien bâtiment de la caisse d'Epargne, la ville de La Ciotat a du débourser 400 000 euros. L'aménagement a coûté 80 000 euros avec l'aide du conseil départemental des Bouches du Rhône.

Des questions se posent aujourd'hui : jusqu'ou ira la décentralisation des services municipaux à La Ciotat ? Grande coquille vide, quel avenir pour l'actuel hôtel de ville, avez-vous une idée ?

En savoir plus => Faits-divers, société, culture, politique, sport... Ecoutez l'actualité de La Ciotat & environs sur Radio La Ciotat Fréquence Nautique - 107 FM, édition locale à 9h, (rediffusion à 12h15, 16h30 et 19h).