La Ciotat : pas de trêve dans la crise politique qui secoue la mairie

Les élus Ciotadens sont convoqués lundi à 10h pour une session extraordinaire du conseil municipal 

La rupture entre Mireille Benedetti et Patrick Boré risque de monter d’un cran, lundi prochain. Les élus Ciotaden sont convoqués afin d’assister à une session extraordinaire du conseil municipal, lundi 30 décembre 2019 à 10h.

Après la déclaration de la candidature aux élections municipales en mars 2020 de Mireille Benedetti, lors de la dernière séance du conseil municipal qui s’est tenue en l’absence de Patrick Boré « souffrant » selon les propos d'une de ses adjointes, les sanctions s’accumulent.

LA GUERRE DES DROITES

Celle qui est aussi conseillère régionale proche de Renaud Muselier (Les Républicains) s’est vue récemment retirer sa délégation municipale à la vie scolaire, lundi une manœuvre rarissime devrait toutefois se produire. Selon nos informations, les conseillers municipaux devraient être appelés à retirer la prérogative d’adjointe au maire de Mireille Benedetti.

« TU N’AS PAS DE RATE ! »

« Tu n’as pas de rate !... » Après les invectives d’une rare violence, lancées lors du conseil municipal du 16 décembre dernier, à l’encontre de la future ex-adjointe au maire, qui ont choqué une partie de l’opinion publique, la guerre fait rage sur les réseaux sociaux entre les partisans de Mireille Benedetti et ceux de Patrick Boré. Les attaques virtuelles sont virulentes, la plupart sont toutefois masquées derrière de faux profils.

Plus surprenant encore, dans ses vœux de Noël publiés sur sa page Facebook, le maire (Les Républicains) de La Ciotat, fait allusion à Jésus et à Judas…

Force est de constater que pour certains à La Ciotat, la «trêve des confiseurs» c'est de l’histoire ancienne…

Photo : CB – (archives)
La rédaction

En savoir plus => Faits-divers, société, culture, politique, sport... Ecoutez l'actualité de La Ciotat & environs sur Radio La Ciotat Fréquence Nautique - 107 FM, édition locale à 9h, (rediffusion à 12h15, 16h30 et 19h).