logo frequence

facebooktwitteryoutubeliveplayer

Image

La Ciotat : le maire retire ses délégations à Mireille Benedetti

Patrick Boré, maire de La Ciotat, a pris un arrêté mettant fin aux délégations de Mireille Benedetti, son adjointe à l'éducation. Une sanction après l'annonce de la candidature de son adjointe, lundi soir, en vue des municipales de mars 2020. 

Ce mercredi matin, Patrick Boré, maire (Les Républicains) de La Ciotat, a pris un arrêté mettant fin aux délégations de Mireille Benedetti (Les Centristes), son adjointe à l'éducation.

Une sanction après l'annonce de la candidature de son adjointe, lundi soir, en vue des municipales de mars 2020. 

TIXIER RÉCUPÈRE LE PORTEFEUILLE DES DÉLÉGATIONS DE BENEDETTI

"À compter de ce jour, Monsieur Patrick Boré, Maire de La Ciotat a retiré à Madame Mireille Benedetti, sa délégation de fonctions à l'Education, aux Activités Périscolaires (ALAE), aux classes natures, aux centres de vacances, aux activités extrascolaires (ALSH, Lodothèque) et au projet éducatif local. De même, ce jour, il a attribué cette délégation à Monsieur Jean Louis Tixier" indique une note interne diffusée à l'ensemble du personnel communal.

Voilà une décision qui ne devrait pas atténuer les tensions qui règnent au sein d'une équipe municipale désormais, déchirée et dont le maire est toujours en convalescence à 88 jours du 1er tour des élections municipales. 

Photo : Facebook J. M Kurtz

La rédaction

Municipales à La Ciotat : Mireille Benedetti lâche Patrick Boré

À 89 jours des élections municipales, le maire de La Ciotat en convalescence, est lâché par une de ses plus proches collaboratrices.

Coup de théâtre ce lundi soir lors de la séance du conseil municipal de La Ciotat, Mireille Benedetti adjointe au maire de la Ciotat depuis 2001, déléguée à l’éducation et fondatrice du festival 1720, n’a pas voté le budget primitif de la commune pour 2020 « préparer sans concertation » selon elle.

Après son abstention sur le futur plan local d’urbanisme intercommunal qui entre en vigueur l’an prochain, c’est un nouveau désaveu à l’encontre de Patrick Boré, absent lors de la séance du conseil municipal, le maire (LR) de La Ciotat est toujours en convalescence après avoir subi, une intervention chirurgicale.

La candidature de Mireille Benedetti a suscité de vives réactions « vous avez tapé à toutes les portes pour avoir une étiquette » a déclaré d'emblée Saïd Zenafi conseiller municipal (LAREM) « Vous profitez de l’absence du maire souffrant pour faire votre politique » s’est exclamée Arlette Salvo adjointe aux finances.

« Nous n’allons pas consacrer le conseil municipal à Mireille Benedetti » a souligné Guy Patzlaff, 1er adjoint et chef de séance visiblement agacé que l'adjointe à l'éducation et conseillère régionale, utilise la tribune du conseil municipal pour déclarer sa candidature aux élections municipales de mars 2020 à La Ciotat. 

LA CANDIDATURE BÉNEDETTI DIVISE (AUSSI) « LA RÉPUBLIQUE EN MARCHE »

Un peu plus tard dans la soirée, un des membres du collectif local de La Republique En marche, Guy Guistini réagissait sur Facebook « Le groupe de travail « Marcher-Respirer » de La REM La CIOTAT enregistre avec beaucoup d’intérêt l’annonce de la candidature de Mireille Benedetti et lui propose de réfléchir ensemble à toutes les options possibles pour un projet commun pour La Ciotat » un communiqué qui va à l’encontre de la position du conseiller municipal LREM, Saïd Zenafi.

La fédération de La République En Marche des Bouches du Rhône indique pour sa part que la commsiion des investitures (CDI) n'a pour l'heure, investi aucun(e) candidat(e) sur La Ciotat. 

PAS DE DÉMISSION : "ELLE A TOUT VOTÉ !"

Ce lundi soir, Mireille Benedetti n’a pas voté le budget, elle a annoncé sa candidature aux élections municipales mais n’a pas démissionné pour autant. Elle devrait donc, siéger sur les bancs de la majorité municipale jusqu’au 22 mars 2020. 

« En 18 ans, elle a tout signé et tout voté » déclarait en octobre dernier, Patrick Boré au sujet de Mireille Benedetti avec qui les relations se sont dégradées depuis l’éviction de l’adjointe à l’éducation sur la liste « Les Républicains » aux dernières élections Européennes, au profit du maire de La Ciotat.  

Nul doute qu’en 89 jours avant le 1er tour des élections municipales, celle qui est aussi conseillère régionale proche de Renaud Muselier (Les Républicains), aura du mal à se démarquer dans une période ou l'électeur exige de plus en plus de clarté. 

Photo : DR
La rédaction

La Ciotat : le spectacle désolant à proximité de la déchèterie

Sur les hauteurs de la zone Athélia à La Ciotat, le dépôt des déchets se fait à l'air libre. Avec le vent, les détritus s'éparpillent dans la nature.

"Mistral" l'avenue porte bien mal son nom, non loin de la déchèterie de La Ciotat, là ou d'un côté les habitants déposent leurs encombrants et de l'autre, des camions déposent toutes sortes des déchets.

decheterie2

Des ordures ménagères sont exposées à l'air libre avant d'être confinées un peu plus loin. Il y a certes, des grillages mais ce n'est pas suffisant. Certains sacs poubelles sont déchirés...

dechetterie3

"Lorsqu'il y a du vent, les déchets s'envolent et s'éparpillent dans la nature, le phénomène a été signalé aux autorités à plusieurs reprises mais rien n'est fait" nous explique un habitué des lieux, avant d'ajouter "la manipulation de ces déchets ne doit pas être effectuée à l'air libre".

decheterie4

Les stigmates de cette pollution sont visibles sur des centaines de mètres, une campagne composée de pins et de garigues située sur les hauteurs de La Ciotat, jonchée de toutes sortes de déchets... 

Photo : AB pour Fréquence Nautique

La rédaction

 

La Ciotat : « Dépotage sauvage » l’entreprise dément la publication de la ville de La Ciotat

Selon un membre du personnel de l’entreprise mise en cause par la ville, il s’agirait au final, d’un débouchage de canalisation effectué à la demande d’une copropriété. 

Selon Stéphanie Mayer qui visiblement fait partie du personnel de l’entreprise mise en cause dans la publication diffusée ce jeudi matin, sur la page Facebook de la ville de La Ciotat suite à un « dépotage sauvage », il s’agirait au final, d’un débouchage de canalisation effectué à la demande d’une copropriété. 

« Mon équipe et moi même tenions à exercer notre droit de réponse à la suite de photos publiées sur Facebook par la ville de la ciotat et relayées dans différents groupes concernant un dépotage d’eaux usées dans le réseau d’eaux usées de la ville de La Ciotat. 

Les photos sont de photos de notre camion et de nos techniciens qui étaient en train d’effectuer un débouchage de canalisation suite au débordement d’égouts dans la copropriété le Bali, en urgence à la demande du syndic de copropriété car tout débordait.
Un première équipe est intervenue le matin et a bataillé pendant deux heures sans parvenir à déboucher complètement et puis est remontée à l’entrepôt pour changer de camion et prendre un camion avec un plus gros flexible (celui que l’on voit sur la photo), ils ont enfin réussi à déboucher en début d’après-midi et ont continué leurs débouchages de l’après midi.

J’ai tous les documents nécessaires pour justifier ceci : mail du syndic nous demandant d’intervenir, facture envoyée au syndic, je pense que le gardien de cette copropriété pourra aussi témoigner de notre intervention.
Je trouve déplorable que la personne qui a pris cette photo ne soit pas allée à l’encontre de nos employés afin de savoir ce qu’il se passait, ce sont des personnes gentilles, qui travaillent dur, et voir tout ces commentaires haineux de personnes ne sachant pas de quoi elles parlent, et bien croyez le, cela fait énormément de peine et est très blessant pour chacun d’entre nous. 


Je pense que la ville de La Ciotat aurait pu demander des explications avant de faire un tel raffut ou au moins attendre les résultats de l’enquête puisqu’il semble qu’il y en ait une...Idem pour les médias qui ont fait un article sans même vérifier ces allégations. Pour les professionnels et le public averti on voit en plus parfaitement sur la photo que c’est un flexible qui sert à déboucher et donc à envoyer de la haute pression dans les conduites.
J’espère qu’un démenti sera publié car si nous devons nous justifier pour chacune de nos interventions sur la Ciotat nous ne sommes pas au bout de nos peines. 
Je suis désolée pour cette réponse si longue mais je tenais à être la plus précise possible.
Merci à tous de m’avoir lue jusqu’au bout ».

Photo : illustration
La rédaction

La Ciotat : un camion vide sa cargaison d’eaux usées dans une bouche d’égout.

C’est un témoin qui a immortalisé la "scène". Elle se déroule en plein jour sur le chemin de l’homme rouge à La Ciotat. 

« Alerté par une odeur nauséabonde dans toute sa rue, le riverain sort de chez lui puis constate la présence d’un camion-citerne qui déverse directement son contenu dans les réseaux après avoir ouvert la plaque d’égout en pleine rue ! » indique la page Facebook de la ville. 

Visiblement ce sont deux individus qui ont opéré en plein jour sur le chemin de l’homme rouge, une artère régulièrement fréquentée située entre le quartier de la Gare SNCF et les plages de La Ciotat.

Pris en flag, les contrevenants ont été signalés par un témoin, la commune va déposer plainte. Rien ne garantit pour l’heure, que la bouche d’égout utilisée, est raccordée au réseau du traitement des eaux usées…

Dans tous les cas, il est à  noter qu’en cas de « dépotage sauvage » des eaux usées ou matières de vidange, ou d’une pollution avérée, les contrevenants encourent une peine allant jusqu’à 75 000 € d’amende et deux ans d’emprisonnement (Article L. 216-6 du Code de l’Environnement). 

Mise à jour le 12/12/19 à 14h32

Selon Stéphanie Mayer qui visiblement fait partie du personnel de l’entreprise mise en cause dans la publication diffusée ce jeudi matin, sur la page Facebook de la ville de La Ciotat suite à un « dépotage sauvage », il s’agirait au final, d’un débouchage de canalisation effectué à la demande d’une copropriété. 

« Mon équipe et moi même tenions à exercer notre droit de réponse à la suite de photos publiées sur Facebook par la ville de la ciotat et relayées dans différents groupes concernant un dépotage d’eaux usées dans le réseau d’eaux usées de la ville de La Ciotat. 
Les photos sont de photos de notre camion et de nos techniciens qui étaient en train d’effectuer un débouchage de canalisation suite au débordement d’égouts dans la copropriété le Bali, en urgence à la demande du syndic de copropriété car tout débordait.
Un première équipe est intervenue le matin et a bataillé pendant deux heures sans parvenir à déboucher complètement et puis est remontée à l’entrepôt pour changer de camion et prendre un camion avec un plus gros flexible (celui que l’on voit sur la photo), ils ont enfin réussi à déboucher en début d’après-midi et ont continué leurs débouchages de l’après midi.

J’ai tous les documents nécessaires pour justifier ceci : mail du syndic nous demandant d’intervenir, facture envoyée au syndic, je pense que le gardien de cette copropriété pourra aussi témoigner de notre intervention.
Je trouve déplorable que la personne qui a pris cette photo ne soit pas allée à l’encontre de nos employés afin de savoir ce qu’il se passait, ce sont des personnes gentilles, qui travaillent dur, et voir tout ces commentaires haineux de personnes ne sachant pas de quoi elles parlent, et bien croyez le, cela fait énormément de peine et est très blessant pour chacun d’entre nous. 


Je pense que la ville de La Ciotat aurait pu demander des explications avant de faire un tel raffut ou au moins attendre les résultats de l’enquête puisqu’il semble qu’il y en ait une...Idem pour les médias qui ont fait un article sans même vérifier ces allégations. Pour les professionnels et le public averti on voit en plus parfaitement sur la photo que c’est un flexible qui sert à déboucher et donc à envoyer de la haute pression dans les conduites.
J’espère qu’un démenti sera publié car si nous devons nous justifier pour chacune de nos interventions sur la Ciotat nous ne sommes pas au bout de nos peines. 
Je suis désolée pour cette réponse si longue mais je tenais à être la plus précise possible.
Merci à tous de m’avoir lue jusqu’au bout ».

Photo : Facebook 

La rédaction

En savoir plus => Faits-divers, société, culture, politique, sport... Ecoutez l'actualité de La Ciotat & environs sur Radio La Ciotat Fréquence Nautique - 107 FM, édition locale à 9h, (rediffusion à 12h15, 16h30 et 19h).