logo frequence

facebooktwitteryoutubeliveplayer

Image

La Ciotat : "Proxi" s'installe à Sainte Marguerite !

Filiale du groupe "Carrefour", la nouvelle superette propose des produits frais, des fruits et légumes mais aussi un rayon épicerie sans oublier la droguerie, le tout "à des prix compétitifs".

Ce vendredi 24 mai 2024, un nouveau commerce ouvre, à Sainte Marguerite à La Ciotat. C’est une étape importante dans la dynamisation de ce quartier situé entre les plages et le Nord de la commune.
 
La supérette "Proxi" ouvre ses portes au 21, avenue de Bourgogne à La Ciotat, elle répond à de nombreux besoins du quotidien. Dès sa première journée, la superette "Proxi" sera ouverte en continu, de 8h à 20h sans interruption, sauf le lundi, jour de fermeture hebdomaidaire.
 
UNE LARGE GAMME DE PRODUITS DU QUOTIDIEN
 

Les travaux d’aménagement et de transformation de l’ancienne épicerie ont été effectués durant les mois d'avril et mai.

Avec plus de 4 000 magasins sous enseignes "Carrefour" "Contact", "City", "Express", "Montagne" et "Proxi", Carrefour Proximité indique "couvrir tous les besoins de ses clients en proposant des magasins chaleureux et modernes dont l’offre, les prix et les amplitudes horaires s’adaptent aux clients et à leur implantation géographique".

"Il y aura tous les produits que l’on peut trouver dans une épicerie traditionnelle" explique le gérant de ce nouveau magasin Ciotaden d'alimentation générale de proximité.

Photo : ©Fréquence Nautique

La rédaction

La Ciotat : de jeunes danseurs se qualifient pour la finale Européenne

 Après s'être qualifiés lors du concours régional à Marseille en avril dernier, plusieurs élèves de l'école ont remporté des distinctions remarquables, leur ouvrant les portes de la finale européenne à Rome, prévue les 1er, 2 et 3 novembre prochains.
 
L'"Espace Danse Ciotaden", dirigé par Camille Raoul, professeure de danse diplômée d'État, continue de rayonner sur la scène de la danse. Établie depuis quatre ans, l'école accueille plus de 200 élèves, dès l'âge de 3 ans et jusqu'à l'âge adulte. Ce week-end, ses talents ont brillé au Concours National de la Confédération Nationale de Danse (CND) à Lyon.
 
Après s'être qualifiés lors du concours régional à Marseille en avril dernier, plusieurs élèves de l'école ont remporté des distinctions remarquables, leur ouvrant les portes de la finale européenne à Rome, prévue les 1er, 2 et 3 novembre prochains.
 
Voici les lauréats de cette compétition prestigieuse :
 
- Luna Clori, 1er prix à l'unanimité
- Paloma Jonville Buech, 1er prix à l'unanimité
- Victoria Masserey, 1er prix à l'unanimité avec un coup de cœur du jury
- Paloma Laurora, 1er prix à l'unanimité avec un coup de cœur du jury
- Lyv Ulrich Doni, 1er prix à l'unanimité avec un coup de cœur du jury
- Groupe "À contre c(h)oeur" (composé de Lou, Victoria, Paloma, Lyv, Noham, Typhaine), 1er prix avec Félicitations du jury et coup de cœur du jury
 
Ces résultats exceptionnels témoignent du niveau d'excellence et du dévouement des élèves et de leur professeure Camille Raoul. Les efforts fournis tout au long de l'année ont été récompensés de la plus belle des manières.
 
GALA EN JUIN À LA CIOTAT
 
En plus de ces succès en compétition, l'"Espace Danse Ciotaden" prépare son gala de fin d'année, qui se tiendra les 7 et 8 juin au théâtre de la mer à La Ciotat. Cet événement sera l'occasion pour tous les élèves de montrer l'étendue de leur talent et le fruit de leur travail acharné.
 
Situé sur la zone Athélia 2, à La Ciotat, l'"Espace Danse Ciotaden" invite la communauté à venir célébrer ces jeunes artistes prometteurs et à applaudir leurs performances lors de ce gala. Une soirée qui promet d'être riche en émotion et en spectacles inoubliables.
 
Photo : Espace Danse Ciotaden- @Facebook
La rédaction

À La Ciotat, la colère monte face à la hausse des prix du stationnement

Les riverains, mais surtout les commerçants du bord de mer de La Ciotat protestent contre les nouveaux tarifs du stationnement. Une mesure qui ferait fuir les clients, selon eux.

Les commerçants du bord de mer de La Ciotat ont récemment formé une association en réponse à la hausse des tarifs de stationnement, particulièrement dans le secteur des plages. Cette initiative fait suite à la colère suscitée par l'augmentation des prix, désormais fixés à cinq euros de l'heure, de 9h à 23h30.
 
« La colère gronde auprès des commerçants. Nous avons réalisé une pétition contre ces mesures que nous jugeons absolument abusives », indique un restaurateur installé près de la plage "Lumière" auprès de la rédaction de Radio La Ciotat Fréquence Nautique. « Cette pétition a été remise au maire de La Ciotat et au chef de la police municipale. »
 
UNE MANIFESTATION EN MAIRIE ?
 
Les commerçants prévoient également des actions, notamment une manifestation prévue dans les locaux de la mairie.
 
« Il paraît que ces mesures ont été prises pour décourager la racaille, sauf que la plupart d’entre eux viennent en bus », lance l'employé d'un commerce en bord de mer, ajoutant que « c’est encore l’honnête citoyen qui va devoir payer ou chercher à se restaurer ailleurs. »
 
Lors de notre reportage, nous avons rencontré Gérard. Habitué des lieux, ce Ciotaden vient régulièrement boire son café, le matin face à la mer "c'est à croire que ceux qui ont pondu cette augmentation, ne fréquentent pas la plage de La Ciotat"
 
Les débats houleux en conseil municipal lors du vote de la délibération, montrent que la nouvelle réforme sur le prix du stationnement, initiée par la municipalité de La Ciotat, est loin de faire l’unanimité.
 
Photo : ©Frequence Nautique
La rédaction
 

La Ciotat : les chiens font leur retour sur la plage des Capucins

Fermé, déplacé puis réclamé... l'espace canin fait son retour sur une partie de la plage des Capucins, site initialement créé en 2012. 

À La Ciotat, après plusieurs polémiques et une tentative avortée de relocalisation à Fontsainte, puis sur le côté Nord des Capucins, la plage canine fait son grand retour. Elle retrouve son emplacement initial, celui de sa création en 2012, permettant aux chiens de profiter de la plage avec leurs propriétaires.
 
Cette initiative vise à faciliter les vacances des familles avec chiens et à attirer des touristes spécialisés, tout en assurant la sécurité et la propreté des plages.
 
Le site a été nettoyé et adapté pour accueillir les visiteurs canins et leurs maîtres, qui se réjouissent de cette nouvelle possibilité entre la plage des Capucins et la villa des Tours.
 
 
L'inauguration de la plage canine aura lieu le 22 mai à 18h, avec la présence de l'association "Terre Neuve et Compagnie".
 
Cette réouverture promet de ravir à la fois les habitants et les touristes, en offrant un espace dédié et sécurisé pour les moments de détente avec leurs compagnons à quatre pattes.
 
ChiensPlgeLct
Cet été, les chiens vont pouvoir faire leur retour sur ce bout de plage créé en 2012 avant d'être fermé entre les Capucins et la villa des Tours. (Photo : SPA Marseille)
 
Photo : @Facebook - "Terre Neuve & Compagnie"
La rédaction

Une commerçante et sa marchandise périssable, évincées du marché de La Ciotat

Pourtant habituée des lieux, aucune place n'a été attribuée à l'artisane qui a dû repartir avec ses patés lorrains. 20 autres forains auraient été dans le même cas.
 
7h du matin à La Ciotat. Manon, vendeuse de pâté lorrain artisanal, arrive sur le marché avec une cargaison de marchandises d'une valeur de 1000 €. À son grand désarroi, elle et plus de vingt autres forains sont incapables de trouver un emplacement. « Nous sommes repartis avec toute notre marchandise », raconte-t-elle, déçue.
 
Manon, qui fréquente régulièrement le marché de La Ciotat les dimanches et mardis matin, s'indigne de cette situation. « Tout notre travail réduit à néant. Je suis désolée pour tous nos clients, mais nous ne pouvons pas aller à l’encontre des placiers. Une honte, l’artisanat n’est pas privilégié. » Sa frustration est palpable, soulignant l'injustice ressentie par elle et ses collègues commerçants.
 
"UNE HONTE, L'ARTISANAT N'EST PAS PRIVILIGIÉ"
 
En réaction à la publication de Manon sur un réseau social local, un observateur anonyme, sous couvert d'un pseudonyme, éclaire la situation. « Madame, pour être sûre d’être placée sur un marché, vous devez être titulaire soit en répondant à un appel d’offres, soit en achetant une place à un forain selon la loi Pinel. L’activité n’étant rien prioritaire, en tant que passagère. L’arrêté municipal est public et vous pouvez le consulter. »
 
L’anecdote de Manon met en lumière les difficultés rencontrées par les artisans sur les marchés locaux. La loi Pinel, bien que destinée à réguler les activités commerciales, semble parfois désavantager les petits commerçants face aux complexités administratives.
 
Malheureusement, l'histoire ne précise pas ce qu'il est advenu des pâtés lorrains, des marchandises périssables que Manon réalise de ses mains, n'a pas pu vendre ce jour-là.
 
Photo : ©Fréquence Nautique - (archive)

La rédaction

En savoir plus => Faits-divers, société, culture, politique, sport... Ecoutez l'actualité de La Ciotat & environs sur Radio La Ciotat Fréquence Nautique - 107 FM, édition locale à 9h, (rediffusion à 12h15, 16h30 et 19h).