logo frequence

facebooktwitteryoutubeliveplayer

Image

Une marche pour le climat dans le but de sensibiliser les candidats à la mairie de La Ciotat

En sachant que 50 à 70% des leviers d’actions pour le climat se situent à l’échelle locale, les élections municipales sont une injonction pour les candidats à mettre en place des mesures ambitieuses pour leur territoire pendant leur mandat.

À La Ciotat, les enjeux sont nombreux tels que l’amélioration des déplacements (développement des modes de transport doux), la limitation des impacts des yachts sur la qualité de l’air et la dégradation des fonds marins, le retour à une bonne qualité des eaux de baignades, préservées des pollutions récurrentes (rejets station d'épuration, boues rouges...), la préservation des espaces naturels ou terres cultivables de l’hyperurbanisation...

Des initiatives positives, citoyennes et associatives, existent localement ; auxquelles il faut donner d’avantages de moyens et de facilitations pour la réalisation de leurs projets.

Face aux impacts déjà visibles du dérèglement climatique et aux crises à venir, les organisateurs de la Marche pour le Climat appellent à ce que les déclarations d'intention d'écologie de la part des candidats s'accordent avec des actes concrets et ambitieux.

Les glaciers ne sont plus éternels. Le journaliste Hugo Clément a récemment publié sur son compte Twitter, une succession rapide d'images. Elles ont été prises dans les Alpes du Nord dans la période du printemps à l'été dernier. 

Cette mobilisation souhaite rappeler que la voie du changement sociétal est indispensable pour faire face au dérèglement climatique ; et passera nécessairement par la justice sociale.

La veille des élections municipales, c’est une centaine de Marches pour le Climat qui s’organisent partout en France. A La Ciotat, afin de mettre l’urgence climatique à l’ordre du jour des élections, le rendez-vous est donné à 14h devant l'hôtel de ville situé sur le rond point des Messageris Maritimes pour un parcours qui passera par des lieux symboliques de la ville et finira sur les plages par un goûter partagé tiré du sac.

En savoir plus, cliquez => ICI

Photo : Illustration

La rédaction

La Ciotat : un nettoyage collectif des plages

L'association "C’est assez " a organisé un ramassage des déchets sur les plages de La Ciotat. Des colistiers sont arrivés en renfort.

Ce dimanche 8 mars 2020, « C’est assez Provence» qui milite contre la captivité et le massacre des cétacés a invité toutes les bonnes volontés à participer à un nettoyage collectif des plages de La Ciotat. Le rendez-vous a été fixé à 15 h, devant la plage des Capucins. L’opération s’est vue renforcée par des membres de la liste citoyenne « pour une ville qui respire » candidate aux élections municipales de La Ciotat.

MickaFabienCAssez

Mickaël Roubadia chef de cuisine et Fabien Tourelle chef d'entreprise, ont participé à l'opération de nettoyage menée par "C'est assez Provence" ce dimanche sur la grande plage de La Ciotat - (Photo AC)

L'antenne régionale de « C’est assez » est basée à Marseille, les membres de l'association se déplacent régulièrement sur le front de mer provençal pour y mener des actions de sensibilisation sur le bien-être animal et des opérations contre la pollution. « Nous venons à La Ciotat tous les deux mois hors saison puis une fois par mois en période estivale » explique un membre du collectif.

ATruffy

Les participant(e)s étaient munis de gants et de sacs plastiques - (Photo : AC)

« Nous sommes tous responsables de nos déchets » lance pour sa part, Annabelle Truffy (photo ci-dessus) cadre en ressources humaines dans une grande entreprise et colistière de Lionel Giusti candidat à la mairie La Ciotat, avant d’ajouter "Je suis sensible à ce genre d’action puisque qu’elle permet aussi de faire de la pédagogie et de rappeler que chacun peut agir au quotidien pour la propreté de l’environnement".

Pour mener à bien leur mission, les participants étaient munis de gants et de sacs plastiques fournis par « C’est assez Provence»

Prochain rendez-vous : le dimanche 3 mai 2020 (si possible vêtu de bleu)

Site internet de "C'est assez" => ICI

Photo : AC

La rédaction

Municipales : Giusti « pour une ville qui respire ! »

Lionel Giusti a présenté sa liste dans un lieu emblématique de La Ciotat. Une équipe composée par des habitants de tous horizons avec pour seule étiquette « Les Ciotadens » et l’environnement comme leitmotiv.

Hier soir, malgré la météo et l'affolement qui tourne autour de l'épidémie du "coronavirus", la salle du restaurant « Au Chantier » située à l’entrée du site naval, était remplie. « J’ai choisi ce lieu emblématique de La Ciotat pour vous proposer la prochaine équipe municipale » a déclaré d’emblée , Lionel Giusti candidat à la mairie de La Ciotat.

La tête de liste « pour une ville qui respire » est revenue sur la politique du maire sortant « bétonneuse, arrogante et méprisante » Il veut renouer le contact avec les Ciotadens « depuis presque deux ans, j’ai décidé d’aller vers vous, de vous rencontrer, de vous écouter. Les Ciotadens me disent combien ils ont le sentiment que leur ville leur échappe. Ils ont soif de participation, de redevenir les acteurs de leur environnement et pas seulement au moment des élections mais au quotidien ».

Lionel Giusti se prépare a des dossiers « chauds » : « plusieurs dossiers importants nous attendent : la maîtrise d’une urbanisation devenue complètement folle, la gestion des difficultés pour circuler avec la mise en place d’un déplacement urbain dont la mobilité verte aura toute sa place, la lutte contre la pollution des plages avec notamment la création d’une nouvelle station d’épuration puisque l’actuelle n’est plus efficace, la rénovation et la redynamisation du centre-ville. »

La réduction du coût du stationnement : il faut aller plus loin que l’heure gratuite. La végétalisation du port, rénové certes mais déjà insupportable dès qu’il fait chaud. La création d’une cuisine municipale afin que dans les cantines, nos enfants mangent mieux tout en préservant l’environnement.

La liste est longue, mais nous ne faisons pas partie de ceux qui impriment à la dernière minute, une luxueuse brochure dans le but de vendre du rêve… » faisant référence aux différents programmes électoraux imprimés sur catalogues.

Il fustige au passage la campagne du maire sortant « l’avenir de La Ciotat, c’est sérieux. Notre programme ? Ça fait plus d’un an et demi qu’on en parle avec vous ! La Ciotat finit par étouffer. Le monde devient de plus en plus égoïste. Les Ciotadens, n’ont pas besoin de projets pharaoniques sur papier glacé, ils ont besoin d’un maire qui les écoute et les aide à régler les problèmes du quotidien ».

À la fin de son discours "le minot de La Ciotat" comme le surnomme affectueusement certains de ses supporters, a souligné que sa campagne était une succession d'étapes : concertation, programme, candidature puis présentation de liste juste avant le 1er tour. Ses colistiers se sont ensuite, présentés au micro, à tour de rôle :

1 - Lionel GIUSTI 2 - Brigitte PADOVANI 3 - Yves JAMBILLOUX 4 - Annabelle TRUFFY 5 - Jean Pierre REPIQUET 6 - Christine POMPA 7 - Jonathan SFEDJ 8 - Rita BERTOLOTTI 9 - Eric LUJAN 10 - Patricia COSTANZA 11 - Denis BUNELIER 12 - Marie-Claude SON 13 - Jean Marc GAUTIER 14 - Françoise FAY 15 - Bruno BENASSAR MOYA 16 - Angélique DE ROBERT DE BOUSQUET 17 - Fabien TOURELLE 18 - Sylvie FADDA 19 - André HERMANN 20 - Josselyne DIMECH 21 - Antoine BARON 22 - Annie CUMPLIDO 23 - Jérémy ROUJA 24 - Axelle STEPHANNO 25 - Mickaël ROUBADIA 26 - Séverine PATIN 27 - Bruno LEYDET 28 - Mélanie MARIOTTE 29 - Jacques TIOLAIS 30 - Alexandra PORCINO 31 - Kevin MACONE 32 - Gabrielle RIBERO 33 - Abdelkarim ISSAD 34 - Arlette CASTRO 35 - Jean GUILHAUMON BRANDALEZE 36 - Isabelle N'DIAYE 37 - Fabrice TOUCAS 38 - Delphine LEBRIN 39 - Emmanuel Frédéric Ernest TONEATTI 40 - Patricia DIMECH 41 - François AMOROSO

Avant de clôturer la soirée, Lionel Giusti plutôt enthousiaste a lancé « les signes sont encourageants mais je garde les idées claires, je n’ai pas le melon comme certain(e)s même si Cavaillon n’est pas très loin ! Je vous donne rendez-vous entre les deux tours, mais ça c’est vous qui allez le décider, le dimanche 15 mars ! »

Ensuite, les personnes présentes ont échangé avec les candidats autour du verre citoyen.

Photo : AC

La rédaction

Municipales à La Ciotat : un pacte pour une écologie solidaire

L’association « Collect-if et environnement » a réuni 6 candidats ciotadens sur 8 autour de 51 propositions

Hier soir au Rose Thé à La Ciotat, l’association « Collect-if environnement » a réussi à réunir « autour de la table » six candidats sur huit aux élections municipales de La Ciotat dans le cadre de la signature d’un pacte sur les enjeux environnementaux, la biodiversité et la solidarité. Son président Alain Matési, est revenu sur les 51 propositions inscrites.

Parmi les problématiques qui ont été soulevées : l’urbanisation, la pollution des plages, la station d’épuration, la mobilité, les repas des cantines scolaires, les compétences municipales et métropolitaines, le bien-être animal...

Rappelons que « Collect-if environnement » est à l’origine de l’interdiction des sacs plastiques dans les grandes surfaces. L’association ciotadenne s’est par ailleurs, impliquée dans la création du parc national des Calanques (PNC)

Mercredi soir, les signataires du "pacte écologique et solidaire" pour lla prochaine mandature, sont :

Mireille Benedetti (LaRem) tête de liste « pour que vive La Ciotat » Michel Buscetti (SE) tête de liste « lucide » Yann Farina (Ligue Patriotique) tête de liste « une nouvelle énergie pour la Ciotat » Lionel Giusti (Les Ciotadens) tête de liste « pour une ville qui respire » Karim Ghendouf (PCF) tête de liste «  plus que jamais, La Ciotat nous rassemble » Hervé Itrac (RN) tête de liste « rassemblons-nous pour La Ciotat »

À noter que le maire candidat (LR) Patrick Boré n’a pas donné suite ainsi que Christine Abattu (Modem). L’absence de cette dernière, ancienne élue socialiste exclue récemment par La République En marche, a tout aussi, été remarquée puisqu’elle s’affiche désormais, avec les couleurs de l’écologie…

COURTOISIE ENTRE LES CANDIDAT-E-S

Dans un message publié sur les réseaux sociaux, l’association « Collectif-if environnement » remercie « l’élégance, la courtoisie et la qualité des échanges de tous les candidat(es) présent(e)s. Cependant, l’électeur aura prochainement le dernier mot.

Rendez-vous dans les urnes les 15 et 22 mars prochains…

Photo : AC

La rédaction

La Ciotat : des arbres abattus pour la construction d'un immeuble à l'Abeille

Des arbres ont été récemment abattus à l'Abeille afin de laisser place à la construction de 32 logements dont la commercialisation a été lancée.

Au coeur du quartier de l'Abeille à La Ciotat, des arbres, principalement des pins d'un certain âge, viennent d'être arrachés avec l'aide d'une tractopelle. 

Une démarche qui s'inscrit dans le cadre de la construction d'un immeuble composé de 32 appartements du T2 au T4 réservés à l'accession à la propriété.

Sur le panneau situé à l'entrée du terrain, il est indiqué qu'un local paroissial est également prévu.

La disparition d'un des rares espaces-vert émeut certains riverains "et voilà ! Le crime a eu lieu à La Ciotat ! Ce matin, conformément au plan d'extermination autorisé par notre Maire actuel, ils ont assassiné une dizaine de Pins, pour la construction d'un énième bâtiment à l'abeille" peste Katarina. Elle habite le quartier depuis des années et a publié des photos du chantier sur son Facebook.  

Le promoteur vient de lancer la vente des futurs appartements qui devront disposer de grandes terrasses et de garages en sous-sol. 

Photo : AC (Frequence Nautique)

La rédaction

En savoir plus => Faits-divers, société, culture, politique, sport... Ecoutez l'actualité de La Ciotat & environs sur Radio La Ciotat Fréquence Nautique - 107 FM, édition locale à 9h, (rediffusion à 12h15, 16h30 et 19h).