logo frequence

facebooktwitteryoutubeliveplayer

Image

Municipales : Benedetti, Giusti et Buscetti « Ensemble pour La Ciotat »

Après un premier tour perturbé et une abstention élevée à La Ciotat le 15 mars dernier, Mireille Benedetti, Lionel Giusti et Michel Buscetti annoncent officiellement la fusion de leurs listes pour le second tour.

Le gouvernement a tranché. Le second tour des élections municipales se déroulera le dimanche 28 juin 2020, a annoncé Edouard Philippe le vendredi 22 mai dernier. « Le premier tour a été marqué par une abstention record. Les citoyens n’ont pas pu accomplir leur devoir par peur. » 

1ER TOUR À LA CIOTAT : 18091 ABSTENTIONNISTES

Comme l’a déclaré Mireille Benedetti, arrivée en troisième position au premier tour avec 13,01% des votes recueillis, énormément de Ciotadens ne se sont pas rendus aux urnes. En effet, le premier tour a comptabilisé une abstention élevée de 60%, soit 18.091 personnes sur près 30.139 inscrits aux listes électorales. « Nous avons eu un premier tour sacrifié avec 40% de votants » a t-elle poursuit.

Avec près de 80 jours de confinement entre les deux tours, le contexte de ce second tour est particulier. La crise sanitaire est également « une crise psychologique ». Durant ce confinement et cet entre deux tours inédit, la conseillère régionale a affirmé avoir « beaucoup réfléchi à la vie, la situation de la ville ».

Pour la candidate, La Ciotat est « une ville à l’échelle humaine, une ville moyenne qui n’a pas les ambitions d’une grande ville mais pour laquelle les gens ont choisi avant tout la qualité de vie. » Elle reste persuadée que « si les Ciotadens ont envie de changer, ils seront capables de le faire. ».

"ENSEMBLE POUR LA CIOTAT"

Suite à l’annonce d’Édouard Philippe sur le maintien du second tour, l’opposition s’est concertée au sujet d’une éventuelle alliance face au maire sortant, Patrick Boré, qui a recueilli 37,53% des votes au premier tour. « Le dialogue a redémarré depuis une dizaine de jours » a t-elle précisé.

Dans une vidéo postée il y a quelques jours sur la page Facebook du mouvement « Les Ciotadens », Lionel Giusti, arrivé en cinquième position lors du premier tour avec 9,42% des voix, a annoncé sa volonté de rejoindre Mireille Benedetti. Il considère que « l’union des listes opposées à Patrick Boré est la seule possibilité de victoire ».

La centriste, de son côté, précise qu’elle est « la candidate qui portera les couleurs de La Ciotat. Le seul soutien que nous appelons est celui des Ciotadens. » D’autre part, Michel Buscetti, arrivé en sixième position avec 7,46% des voix derrière Lionel Giusti, a lui aussi indiqué fusionner avec Mireille Benedetti. Aujourd’hui sur le papier donc, la coalition « Ensemble pour La Ciotat » représente près de 31% des votants au premier tour. Ses composantes sont convaincues de pouvoir "faire changer les choses".

Qualité de vie, solidarité, santé et proximité sont leur tronc commun. « On veut proposer aux ciotadens une démarche et un projet qui va leur apporter tous ceux qu’ils ont besoin après ce Covid. On veut aller à l’essentiel. » ont-ils précisé.

En ce qui concerne la compostion de cette nouvelle liste "c'est un calcul à la proportionnelle" qui a été effectué. Mireille Benedetti comptera 19 colistiers, Lionel Giusti en comptera 11 et Michel Buscetti 9.

Contrairement au scénario du résultat du second tour de l'élection municipale de 2014 où Patrick Boré (UMP) l'avait remporté face à ses deux chalengers de l'époque : karim Ghendouf (PCF) et Yann Farina (FN). La nouvelle liste d'union sans étiquette "Ensemble pour la Ciotat" conduite par Mireille Benedetti, risque de compliquer les choses pour le maire sortant. Le dimanche 28 juin 2020, la mobilisation des électeurs sera déterminante à La Ciotat. 

Julien Bevilacqua
Photo : DR

Réouverture des restaurants à La Ciotat : feu vert pour les couverts !

Ce lundi de Pentecôte était l’occasion pour plusieurs restaurateurs de La Ciotat de préparer leur réouverture demain. Après plus de 2 mois d’interruption, la saison est lancée !

Leur réouverture était attendue depuis plus de 2 mois, dès demain elle sera officielle. L’ensemble des restaurants de La Ciotat pourra accueillir à nouveau ses clients.

Coronavirus oblige, le gouvernement avait été contraint de fermer tous les lieux accueillant du public, les restaurants y compris, par mesures de sécurité. « Ça nous a fait beaucoup de mal, ce sera une année gravée dans les annales. » explique l'employé d'un restaurant situé en bord de mer, dans le quartier de Saint Jean à La Ciotat.

Après l’annonce de la phase 2 du déconfinement, le Premier Ministre, Edouard Philippe confirme que des restrictions seront toutefois mises en place : dix personnes maximum par table avec une distance minimale d’un mètre entre chaque table.

« Une borne de gel hydro alcoolique sera installée à l’entrée du restaurant. Le personnel en salle et en cuisine portera des gants, des masques ou des visières de protection. » explique-t-il.

SCANNER LE MENU POUR ÉVITER DE TOUCHER LA CARTE

Parmi ces changements, « les clients pourront scanner des QR Codes à l’aide de leur smartphone pour avoir accès au menu » poursuit-il.

Les restaurants ciotadens appliqueront ces mesures à partir de demain. Les bars et les cafés rouvriront également ce 2 juin 2020.

Photo : JB
Julien Bevilacqua

 

Municipales : « la seule possibilité de victoire à La Ciotat, c'est l'union ! »

Lionel Giusti appelle au rassemblement autour de Mireille Benedetti dans le cadre d’une coalition pour battre Patrick Boré au second tour des municipales à La Ciotat.

Le second tour des municipales approche et voilà que la campagne d’un long « entre deux tour » qui ne s’est pas vraiment arrêtée dans les rangs de la municipalité, reprend en revanche du côté de l’opposition.

Le candidat de la liste citoyenne et écologiste « pour une ville qui respire » Lionel Giusti, appelle au rassemblement autour de la conseillère régionale Mireille Benedetti, qualifiée pour le second tour.

Dans une vidéo postée hier matin sur la page Facebook du mouvement « Les Ciotadens », celui qui est arrivé en cinquième position du premier tour des municipales à La Ciotat en mars dernier avec 9, 42 % des voix, considère que « l’union des listes opposées à Patrick boré est la seule possibilité de victoire ».

Avec 37, 51% Patrick Boré, candidat « Les Républicains » a sa propre succession a recueilli au soir du premier tour, son plus faible score depuis son élection en mars 2001. Néanmoins, le maire sortant de La Ciotat devance largement le communiste Karim Ghendouf 13,14% et la centriste Mireille Benedetti 13%.

Devant le fait accompli, Lionel Giusti soulève cinq hypothèses : « confirmer le système Boré ce qui résulte à réduire l'opposition municipale à néant. Faire disparaitre toutes formes d'opposition et achever ainsi, la démocratie locale. Quartier libre donc, pour la promotion immobilière en bord de mer qui continue d'attirer toutes les convoitises avec la contribution d'un pouvoir municipal absolu ».

« Choisir un candidat communiste dont les échecs électoraux s'accumulent au fil des années. Très peu de chance d'inverser la tendance donc, voire au pire contribuer à la réélection du système Boré. C'est ce qui s'est produit lors des  précédentes élections municipales en mars 2014. Il faut se mettre à l'évidence, l'époque des chantiers "CNC" est loin derrière nous… »

« Même chose pour le représentant du parti Lepeniste qui s'est effondré lors du 1er tour des élections municipales du 15 mars 2020 ». 

Lionel Giusti revient sur le paradoxe de l'abstention « s'abstenir ? j’y ai pensé sauf que c'est mathématiquement prouvé, l'abstention profite au sortant. Ne pas voter au second tour des élections municipales consiste à renforcer le "système Boré".

"Ou bien faire face à nos responsabilités pour le bien de La Ciotat. Par conséquent, notre choix se porte sur Mireille Benedetti qui s'est engagée à présenter une liste d'union en respectant toutes les sensibilités et en abandonnant les étiquettes politiques au profit de la société civile et de la citoyenneté" ajoute le président du mouvement citoyen "Les Ciotadens".

Le second tour des élections municipales se tiendra le dimanche 28 juin 2020.

Photo : DR - (archives)
La rédaction

La Ciotat : le stationnement payant se « déconfine »

Fin de la gratuité sur le parking du port de plaisance à partir du 1er juin 2020. En attendant les barrières s'échauffent...

À La Ciotat, les barrières du port de plaisance ont repris du service depuis le 25 mai dernier. « Le parking reste gratuit jusqu’à dimanche soir » nous explique le gardien avant d’ajouter « il faut faire comme si c’était payant, prendre le ticket et le présenter au scanner, et puis la barrière se lèvera ».

En revanche à partir du lundi 1er juin 2020, le parking deviendra payant « au tarif indiqué ! » lance l’agent de la SAGS présent sur place par une après-midi ensoleillée.

L'homme est employé par la société privée à qui la métropole AMP et la mairie de La Ciotat ont confié une délégation de service public, une sorte de privatisation du domaine public.

tarifsSAGS

Les tarifs horaires affichés aux entrées du parking du port de plaisance de La Ciotat - (Photo : CB)

Attention donc, comme il est indiqué sur les pancartes installées sur le parking du port de plaisance. À partir de lundi prochain, l’heure de stationnement sera de 1,50 euros. Elle passe à 3 euros si vous avez une remorque.

Accès à la mise l’eau est à 5 euros.

Photo : Fréquence Nautique
La rédaction

Municipales : les électeurs de La Ciotat et de St Cyr appelés aux urnes le 28 juin.

Les élections municipales de 2020 ont été très perturbées par la crise du coronavirus. Après un premier tour le 15 mars, le second tour aura lieu le 28 juin prochain.

Dans les Bouches-du-Rhône et le Var, 79 communes sont concernées dont La Ciotat et St Cyr sur Mer. Le dimanche 28 juin 2020, le port du masque sera obligatoire pour tous les électeurs.

Comme sa voisine varoise, la ville de La Ciotat a commandé des masques qui seront mis à disposition des quelque 30.139 électeurs Ciotadens, à l'entrée des 31 bureaux de vote. Une mesure imposée par le gouvernement.

Tous les membres des bureaux de vote (assesseurs, présidents, vice-présidents, plantons et secrétaires) en seront également équipés.

La ville mettra aussi en place toutes les mesures barrières prescrites afin d'assurer la sécurité sanitaire des opérations de vote.

Enfin, comme lors du premier tour, du gel hydroalcoolique sera mis à disposition à l’entrée et à la sortie des bureaux de vote.

Résultats du 1er tour à La Ciotat, cliquez => ICI

Résultats du 1er tour à St Cyr sur Mer, cliquez => ICI

Photo : CB – archives

La rédaction

En savoir plus => Faits-divers, société, culture, politique, sport... Ecoutez l'actualité de La Ciotat & environs sur Radio La Ciotat Fréquence Nautique - 107 FM, édition locale à 9h, (rediffusion à 12h15, 16h30 et 19h).