logo frequence

facebooktwitteryoutubeliveplayer

Image

Black-out : le bord de mer de La Ciotat plonge dans le noir

Hier soir à La Ciotat, le noir était (encore) total le long du bord de mer. La lune et les voitures passantes étaient les seules sources de lumière.

À La Ciotat, en bord de mer, l’éclairage public est un problème récurrent. Certains riverains s’agacent.

C’était encore le cas, ce vendredi 8 octobre 2021 sur le boulevard Beau Rivage et l’avenue Franklin Roosevelt où une défaillance sur le réseau d’éclairage public a plongé le bord de mer dans le noir pendant plusieurs heures de la nuit.

Résultat, le secteur était dans l’obscurité totale. « Pas très rassurants » selon les quelques flâneurs admiratifs d’une des dernières soirées de l’été indien.

Photo : Fréquence Nautique
La rédaction

"Lumières de Provence", nouvelle pension de famille pour les sans-abri à La Ciotat

Le concept n’est pas nouveau, mais il reste méconnu. A mi-chemin entre l'habitat individuel et collectif, la pension de famille est un hébergement social où l’on peut prendre le temps de se reconstruire. Une visite était organisée hier à La Ciotat.

Pour loger plus de sans-abri, l’État mise sur les pensions de famille, qui permettent de bénéficier à la fois d’un logement privatif et d’activités et d’espaces communs.

Cocréée par Erilia, Nexity et la fondation « Abbé Pierre » sans oublier l’étroite collaboration de l’association « Station Lumière La Ciotat », la nouvelle résidence sociale répond aux critères de la « pension de famille » version XXIe siècle.

Les premiers résidents de la nouvelle pension de famille "Lumières de Provence" aménagée au 719, avenue Fernand Gassion à La Ciotat, ont pris possession de leurs logements, des studios avec kitchenettes et salles d’eau.

« 18 logements privatifs et des espaces communs pour permettre la réinsertion des personnes en grande exclusion » précise le bailleur Erilia.

L'accueil au sein de la résidence sociale, sans condition de durée, doit permettre aux personnes en difficulté de retrouver un logement stable et des liens sociaux.

« Des espaces communs et des activités partagées pour favoriser la réinsertion des plus fragiles » ajoute Nexity

Ce dispositif a été créé pour lutter contre l'exclusion et l'isolement. 15.000 places ont été ouvertes en France depuis le début des années 2000. Selon le "plan de relance", l'Etat prévoit d'en créer 15.000 supplémentaires d'ici 2022.

Dans le cadre de la semaine des « pensions de famille » un visite était organisée, sur les lieux hier, en présence des représentants de l’Etat, la métropole, la ville, les bailleurs sociaux et le secteur associatif.

Photo : Fréquence Nautique
La rédaction

La Ciotat : mobilisation pour "l’aider à voir grandir ses enfants"

La famille Ciotadenne d’une maman de trois enfants atteinte d’un cancer du sein avancé, organise un vide grenier pour financer le traitement de la jeune malade. Toutefois, l'ultime espoir se trouve en Allemagne.

C'est l’octobre rose : un mois de sensibilisation au dépistage du cancer du sein. À cette occasion, Radio La Ciotat Fréquence Nautique diffuse sur ses ondes, un message de 30 secondes réalisé à l'initiative de l'Institut national du cancer.

La station de radio implantée à La Ciotat relaye aussi l’appel lancée par une Ciotadenne mobilisée au sujet du cas de Lucie Gosselin, touchée par une forme très agressive de cancer du sein. 

Lucie Gosselin 33 ans, professeure des écoles, mariée et maman de trois enfants de 9 ans, 8 ans et 3 ans est originaire de Boves dans la Somme. Elle est atteinte d’un cancer du sein triple négatif de stade 4 récidivant.

Le traitement (chimiothérapie, radiothérapie et immunothérapie) prescrit à Lucie Gosselin, touchée par une forme très agressive de cancer du sein, ne fonctionne plus, la maladie est en train de prendre le dessus.

Toutefois, il y a un espoir, le seul traitement qui pourrait la sauver se trouve en Allemagne.

150 000 €

« Il s’agit aujourd’hui des traitements les plus performants qui offrent un immense espoir ! En effet, plusieurs femmes connaissent, grâce à ce protocole de soins, une rémission complète ou partielle. Seulement ces traitements ont un coût très important : 150 000 € en moyenne la première année. C’est pourquoi nous nous tournons vers vous » explique Lucie.

« C’EST MA COUSINE ! »

« C'est ma cousine ! » ne manque pas de souligner Céline auprès de la rédaction de Radio La Ciotat Fréquence Nautique. La Ciotadenne participe à un vide grenier organisé ce dimanche 10 octobre 2021 dans le quartier de Provence Logis à La Ciotat.

« Trois stands seront dédiés à « Voir grandir mes enfants » les sommes récoltées seront reversées à cette association car il y a urgence » ajoute Céline.

Une opération « de la dernière chance » donc pour aider à financer les soins indispensables pour la vie de Lucie.

Céline et sa soeur Sylvie vont aussi organiser un loto en espérant la générosité des Ciotaden(ne)s.

En attendant, vous pouvez aussi faire un don en cliquant => ICI

Photo : DR
La rédaction

Intempéries : La Ciotat demande l’état de catastrophe naturelle

De nombreuses communes des Bouches du Rhône ont entrepris la démarche auprès de l’Etat après le passage d'un épisode cévenol d’une importance considérable et exceptionnelle.

Suite à l'épisode pluvio-orageux d'une intensité exceptionnelle qui s'est déroulé sur la commune de La Ciotat entre le 3 et le 5 octobre 2021, la ville a décidé de constituer un dossier de demande de reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle auprès de la Préfecture des Bouches-du-Rhône.

Les habitants ayant subi des dégâts des eaux dus à cet épisode pluvio-orageux sont invités à adresser un courrier précisant leur nom, adresse, téléphone, courriel et circonstances du sinistre à Mairie de la Ciotat, service Assurances. Téléphone : 04.42.08.87.54
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le communiqué précise que la déméarche doit être effectuée avant le jeudi 7 octobre 2021 - 10 heures

Photo :@Facebook - P. Marchetti
La rédaction

La Ciotat : les épaisses fumées provenaient d’un conteneur en feu

Le feu a pris dans une benne contenant les déchets d’un centre auto, ce mardi vers 13h.

Le gros panache de fumées, visible depuis les immeubles du puits de Brunet (image amateur ci-dessus), pouvait faire craindre le pire.

Ce mardi 5 octobre 2021, vers 13h, un feu s’est déclaré dans un gros conteneur contenant des déchets d’un centre auto située dans la zone commerciale de l’Ancre Marine non loin d’un hypermarché.

Le magasin spécialisé réalise la vente de pièces détachées et la réparation de véhicules toutes marques.

Les sapeurs-pompiers du centre de secours La Ciotat/Ceyreste ont réussi à circonscrire l’incendie. Par chance, le vent était faible et le feu ne s’est pas propagé.

Par chance aussi, les salariés de l’entreprise étaient éloignés du fait que la zone de stockage des déchets est située à une vingtaine de mètres sur le parking.

Seule les émanations de fumée ont légèrement perturbé le voisinage. L’incendie n’a pas fait de blessé et a été vite circonscrit par les pompiers.

Photo : (capture d'écran - DR)
La rédaction

En savoir plus => Faits-divers, société, culture, politique, sport... Ecoutez l'actualité de La Ciotat & environs sur Radio La Ciotat Fréquence Nautique - 107 FM, édition locale à 9h, (rediffusion à 12h15, 16h30 et 19h).