logo frequence

facebooktwitteryoutubeliveplayer

Image

Municipales à La Ciotat : mais où sont passés les électeurs ?

Abstention record sous la 5ème République. Dimanche à La Ciotat, Patrick Boré a été réélu avec seulement 5240 votants sur 30 134 inscrits.

Il était attendu depuis 3 mois. Le premier tour des municipales, qui s’était déroulé le 15 mars dernier dans un contexte sanitaire inédit avait été marqué par une abstention record avoisinant les 60%.

Le second tour des municipales s’est donc déroulé toute la journée de dimanche. Tous les bureaux de vote étaient ouverts de 8h à 18h. Pour préparer au mieux la sécurité des votants, les bureaux de vote avaient pris plusieurs précautions. Le port du masque était obligatoire.

Du gel hydroalcoolique était mis à disposition des votants et un marquage au sol délimitait les distances de sécurité. Les personnes les plus vulnérables étaient, elles, étaient prioritaires. Contre toute attente, l’abstention a été encore plus élevée qu’au premier tour.

18 503 ABSTENTIONNISTES

D’après les chiffres, ce sont 61,40% des Ciotadens, soit 18.503 personnes qui ne se sont pas rendues aux urnes hier. Avec les fortes chaleurs, certains d’entre eux semblent avoir préféré de profiter de leur journée différemment, en se rendant à la plage notamment. Pour La Ciotat, il s’agit d’une abstention historique puisqu’en 2014, cette dernière était « seulement » de 36,42%.

Avec cette forte abstention, à La Ciotat comme ailleurs, le bon focntionnement de démocratie semble être remise en cause puisque les Ciotadens ont montré un réel désintérêt de la politique locale.

DES RESULATS MALGRE TOUT

Concernant les résultats, c’est Patrick Boré (LR), qui a été réélu par les Ciotadens. Le maire sortant va démarrer un 4e mandat puisqu’il a recueilli 46,19% des suffrages soit 5240 votes sur 30134 inscrits

En deuxième position, on retrouve Mireille Benedetti, tête de liste de la coalition « Ensemble pour La Ciotat », qui a recueilli 23,79% des suffrages soit 2699 votes. Derrière elle, le candidat Karim Ghendouf (UG) qui a enregistré 20,09% des suffrages soit 2280 votes se retrouve en troisième position.

Enfin, le candidat RN, Hervé Itrac se retrouve en quatrième position après avoir recueilli 9,91% des suffrages soit 1125 votes.

Avec 18 503 abstentionnistes, l’abstention reste la grande gagnante de ce scrutin local, malgré les précautions prises par les bureaux de vote, à La Ciotat comme sur l’ensemble du territoire national, le sort de la démocratie préoccupe les observateurs.D’autant que l’élection municipale est censée être "préférée" des Français...

1ER CONSEIL MUNICIPAL SAMEDI

La mise en place du nouveau conseil municipal aura lieu ce samedi 4 juillet 2020 à 9h. Le rendez-vous est donné à la salle Paul Eluard, avenue Jules Ferry à La Ciotat. La séance est ouverte au public.

Photo : JB

Julien Bevilacqua

 

Elections municipales dimanche : aux urnes Ciotadens !

Tout est prévu pour éviter le fiasco de la participation au premier tour, par exemple une abstention de 60,03% à La Ciotat. L’épidémie de Covid-19 est en voie d’extinction, cependant il faudra toujours respecter certaines consignes.

La Ciotat figure parmi les 37 communes qui organisent ce dimanche, le second tour des élections municipales dans le département des Bouches du Rhône.

Ce dimanche 28 juin, les Ciotadens pourront se rendre aux urnes afin de choisir celle ou celui qui administrera la ville pour un mandat de six ans. Près de 3 mois après le déroulement du premier tour dans un contexte sanitaire difficile avec le Covid-19, c’est ce dimanche que tout va se passer.

Au premier tour, ce sont près de 60% des Ciotadens qui se sont abstenues de voter, soit environ 18.000 personnes. Un réserve de voix considérable qui sera determinante dimanche prochain selon la participation.

Pour ce second tour, les habitants de La Ciotat auront le choix entre quatre candidats : le maire sortant, Patrick Boré (LR), Karim Ghendouf (PCF), Mireille Benedetti (Centre) et Hervé Itrac (RN). Pour se préparer à ce rendez-vous, les bureaux de vote vont s’organiser en conséquence afin d’assurer la sécurité de la population.

En effet, l’ensemble des bureaux de vote prendra des dispositions. Parmi elles, le port du masque sera obligatoire. Pour toute personne qui n’en disposerait pas, une distribution de masques sera réalisée à l’entrée de chaque bureau.

Du gel hydroalcoolique sera mis à disposition à l’entrée de chaque bureau de vote. Le respect des distances de sécurité sera toujours en vigueur. Les entrées et les sorties seront régulées et un marquage au sol délimitera le cheminement à suivre.

Avant l’ouverture, chaque bureau de vote bénéficiera d’un bionettoyage. Pour chaque votant, il est recommandé de se munir de son stylo et de son bulletin de vote personnels. Les personnes les plus vulnérables seront prioritaires. La police municipale assurera la gestion des files d’attente.

Photo : JB
Julien Bevilacqua

Municipales à La Ciotat : un huissier constate 390 procurations incomplètes

La tension autour des procurations électorales est montée d'un cran mercredi, lorsqu'un huissier de justice mandatée par une candidate, a débarqué en mairie de La Ciotat.

La suspicion autour de l'affaire des fausses procurations supposées dans le cadre des élections municipales à Marseille finit par éclabousser sur la campagne électorale ciotadenne.

"Alarmée par les suspicions entourant les procurations à Marseille, j’ai organisé comme la loi le permet, un contrôle citoyens des listes électorales à La Ciotat" a déclaré Mireille Benedetti tête de la liste d'union "ensemble pour La Ciotat".

Les conclusions du contrôle citoyen organisé mercredi en mairie de La Ciotat, à la demande de Mireille Benedetti, démontre des manquements "sur les 502 procurations enregistrées au premier tour plus de 390 ne semblent pas avoir été inscrites de la même façon réglementaire que les autres. Le nom de l’autorité ayant reçu ces procurations, sa fonction ainsi que l’heure de saisie ne sont pas mentionnés" ajoute la candidate centriste.

UN HUISSIER DÉBARQUE À LA MAIRIE, LE PRÉFET SAISI

"Nous portons à la connaissance du Préfet, le constat d’huissier dressé hier par l’Étude Bagnol-Schinetti en mairie de La Ciotat pour suite à donner" conclu le communiqué adressé aux rédactions pièces justificatives à l'appui.

Photo : illustration
La rédaction

L'été est de retour sur le port de La Ciotat, la chaleur aussi...

Tout juste rénové il y a bientôt un an, la conception du "nouveau port-vieux" de La Ciotat fait toujours débat avec l’arrivée des fortes chaleurs. Le manque d’arbres semble être un des problèmes les plus récurrents.

Rénové et inauguré en septembre dernier, le "nouveau port-vieux" de La Ciotat satisfait certains Ciotadens. cependant, un grand nombre d’entre eux ne sont pas totalement satisfaits et relèvent quelques problèmes. Les avis sont partagés entre ceux qui regrettent le manque d’authenticité et ceux qui apprécient la modernisation de cet espace.

Par ailleurs, le manque de verdure est l’une des problématiques les plus relevées par les Ciotadens. « Il y a un manque total de verdure. Le vrai La Ciotat se meurt au détriment d’une modernisation et d’une urbanisation non nécessaire » s’est exprimée une Ciotadenne sur les réseaux sociaux.

Beaucoup d’entre eux sont tout de même satisfaits de cette « très belle réalisation, très réussie. » Depuis sa rénovation, la route a été réduite et le sens de circulation s’effectue désormais à sens unique. Ce qui a entre autres permis d’agrandir les espaces piétons et certaines terrasses de bars et de restaurants.

Certains relèvent cependant « le manque de bancs pour profiter de la mer ». Depuis ces derniers jours, les fortes chaleurs se font ressentir et le manque d’espace ombragé également. « Hélas, il n’y a plus assez pour rafraichir l’air et faire de l’ombre. Impossible de s’arrêter quand il fait chaud. Les terrasses des cafés et restaurants se ressemblent toutes, on y a perdu l’âme des lieux. » a rajouté un habitant de La Ciotat.

"UN PORT D'HIVER"

"Ils ont refait le port c'est vrai, mais ils n'ont pensé qu'à l'hiver !" s'exclame un habitué des lieux. Même si certaines pousses ont été plantées depuis la rénovation, elles ne permettent pas à ce jour d’avoir suffisamment des coins ombragés pour se rafraichir.

À l’origine, l’ancien vieux-port de La Ciotat possédait des platanes à 10 mètres d’intervalle les uns des autres. La majorité d’entre eux avait été coupée depuis la rénovation du port.

Photo : JB
Julien Bevilacqua

St Cyr, La Ciotat, Cassis.. : gare aux méduses !

Avec les entrées maritimes et le retour de la chaleur, les méduses reviennent sur nos plages. Pas de quoi s’inquiéter mais voici des éléments pour mieux appréhender leur fonctionnement.

"Elles sont arrivées les méduses. Attention, il y en a un maximum" alerte Guy, un ciotaden, sur les réseaux sociaux. Elles sont de retour. Avec les premières chaleurs et un petit vent de Sud-Est, quelques méduses ont été aperçues ce mardi, sur les plages de St Cyr, La Ciotat (plage du Liouquet, photo) et Cassis.

Redouté pour sa piqûre (très) douloureuse, cet animal marin, ennemi des baigneurs, hérite son nom de la célèbre Gorgone Méduse. Celle, qui armée de ses tentacules pétrifiait qui conque s’aventurait à l’admirer.

La méduse déploie ses filaments pour attraper le maximum de petits poissons ou de planctons. Ces derniers sont couverts de cellules urticantes qui tuent les proies qu’elles capturent.

En réalité, lorsqu’elles piquent, elles sont à la recherche de nourriture.

Selon les secouristes, le premier geste est de sortir directement de l’eau pour ne pas se faire piquer d’avantage.

"Il ne faut surtout pas se gratter mais rincer la plaie à l’eau de mer sans frotter, la recouvrir de sable, puis laisser sécher. Retirez ensuite le sable à l’aide d’un carton rigide pour enlever les cellules urticantes encore présentes sur la peau. Rincez à nouveau avant d’appliquer un antiseptique. Ne touchez jamais les méduses échouées sur la plage. Même mortes, elles conservent leur pouvoir urticant".

Photo : Capture d’écran Facebook
La rédaction

En savoir plus => Faits-divers, société, culture, politique, sport... Ecoutez l'actualité de La Ciotat & environs sur Radio La Ciotat Fréquence Nautique - 107 FM, édition locale à 9h, (rediffusion à 12h15, 16h30 et 19h).