logo frequence

facebooktwitteryoutubeliveplayer

Image

La Ciotat : condamné à de la prison pour avoir "exhibé" son sexe dans une piscine collective

Un homme en vacances à La Ciotat, est accusé d'avoir "manipulé" son sexe devant un adolescent. Les faits se sont produits dans la piscine collective d'une résidence. 
 
Le 6 juillet dernier, un touriste allemand âgé d’une soixantaine d’années en vacances à La Ciotat a été placé en garde à vue.
 
Selon « La Provence », le sexagénaire ce serait masturbé devant un enfant de 15 ans. Les faits ce seraient produits en journée dans la piscine collective d’une résidence située à la Ciotat.
 
Le vacancier a nié les faits, reprochant aux enquêteurs de s’appuyer seulement sur les accusations d’un enfant, soutenu par sa mère mais en l’absence de témoins oculaires.
 
Toutefois, les policiers ont retrouvé sur le téléphone portable de l’exhibitionniste présumé, père de famille, des photographies à caractère sexuels.
 
Présenté en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Marseille. Le sexagénaire a été condamné à huit mois de prison avec sursis avec interdiction de se rendre à La Ciotat pendant deux ans.
 
Photo : ©Fréquence Nautique - (illustration)

La rédaction

La Ciotat : il plante une tonnelle sur la plage, la police municipale intervient

C’est une histoire assez insolite qui s’est produite samedi matin sur la plage dite du « King », située entre les quartiers de Saint-Jean et de Fontsainte à La Ciotat.
 
Selon nos informations, afin de mettre ses proches à l’abri du soleil, un père de famille a installé dans la matinée du samedi 6 juillet 2024, une tonnelle en tissu sur la plage dite "du King" à La Ciotat. Celle-ci mesurait environ 3 mètres sur 3 et était installée depuis une dalle en béton présente en bord de mer.
 
L’installation de cette structure ombragée a suscité l'intervention rapide de la police municipale alerté par des riverains.
 
NOMBREUSES RESTRICTIONS CET ÉTÉ
 
Dans le cadre de la règlementation des plages à La Ciotat, un arrêté municipal du 3 juin 2024 prévoit en effet l’interdiction de "fumer, de vapoter, de faire usage d’une chicha, de boire de l’alcool, de faire un barbecue, de camper" et plus étonnant encore "de pratiquer le paddle, d’écouter de la musique et de jouer au ballon".
 
Cet ensemble de restrictions, visant à préserver la tranquillité et la propreté des plages, a été renforcé cette année, en réponse à des préoccupations croissantes concernant la sécurité et le bien-être des vacanciers et des résidents.
 
 INTERDIT "D'ÉCOUTER DE LA MUSIQUE ET DE JOUER AU BALLON"
 
L’installation de la tonnelle, bien qu’inhabituelle, est un rappel des multiples règlements en place pour garantir un usage harmonieux des plages publiques. Les autorités locales ont souligné l’importance de respecter ces règles, afin d’assurer un environnement serein pour tous les usagers de ces espaces littoraux prisés.
 
Le père de famille, quant à lui, a rapidement démonté la tonnelle après l’intervention des agents municipaux, exprimant sa compréhension face à la réglementation en vigueur. Cet incident met en lumière l’importance de la sensibilisation et de la communication des nouvelles règles aux habitants et aux touristes, afin de prévenir ce genre de situations à l’avenir.
 
En conclusion, bien que l’installation de la tonnelle ait pu paraître anodine, elle souligne les défis auxquels les municipalités font face pour équilibrer le plaisir des plages avec le respect des réglementations locales. Les visiteurs de La Ciotat sont donc invités à prendre connaissance des règles en vigueur pour profiter pleinement et sereinement de leurs moments de détente en bord de mer.
 
Photo : D.R. - (illustration)

La rédaction

 
 

De la joie à la désillusion à La Ciotat : ambiance folle de la demi-finale de l’Euro entre la France et l’Espagne

Pour la demi-finale de l'Euro 2024 de football, les Ciotadens et les touristes étaient rassemblés devant les écrans des bars du bord de mer... pour assister à la défaite des Bleus.
 
Cette demi-finale de l'Euro 2024, entre la France et l'Espagne, avait pourtant bien débuté, avec un but des Bleus. Et pourtant... Dans différents lieux du Var comme des Bouches-du-Rhône à La Ciotat, les supporters de la France, mais aussi parfois de l'Espagne, avaient fait le déplacement sur les terrasses ou dans les bars du bord de mer.
 
Mardi 9 juillet 2024, sous le soleil Ciotaden, l’ambiance était bonne et les espoirs étaient nombreux avant cette demi-finale. Et ce, malgré les prestations mitigées depuis le début de l’Euro. 
 
Le match est lancé. Sur le port-vieux de La Ciotat, quelques fans de la Roja ont mis l'ambiance avant de voir leurs homologues français débarquer en nombre une demi-heure plus tard, à plus de sept heures du quart de finale de l'Euro 2024 entre les Bleus et l'Espagne. Ils leur ont répondu, avant de commencer à entonner une Marseillaise et de chambrer, gentiment, les supporters Espagnols... Ambiance.
 
Photo : D.R.

La rédaction

Un Ciotaden relaxé après avoir "injurié" l'ex maire de La Ciotat sur Facebook

Le Ciotaden était poursuivi pour avoir insulté Arlette Salvo sur "Facebook" pendant qu'elle exerçait la fonction de maire de la Ciotat. Le tribunal n'a pas retenu les réquisitions du parquet ni les demandes de l'avocat de la mairie, au titre de "l'excuse de bonne foi".
 

Un internaute virulent, Philippe, a échappé à une condamnation pour injures publiques envers la maire de La Ciotat, Arlette Salvo, après avoir laissé un commentaire insultant sur sa page Facebook.

Le tribunal correctionnel de Marseille a reconnu "l'excuse de bonne foi" en raison des troubles psychiatriques de Philippe, qui avaient altéré son discernement au moment des faits.

Philippe avait tenté à plusieurs reprises d'alerter la mairie sur un danger urbain sans obtenir de réponse, ce qui avait provoqué sa frustration. Malgré les demandes de l'accusation et de la partie civile pour une amende de 2000€, le tribunal a relaxé Philippe, rejetant les demandes de dédommagement d'Arlette Salvo.

Lire sur le même sujet => Jugé pour des insultes envers l'ex maire de La Ciotat, un internaute invoque des troubles psychiatriques 

Photo : ©Fréquence Nautique - (illustration)

La rédaction

7 hectares ravagés par un incendie entre Saint-Cyr et Bandol

Hier après-midi, un feu de forêt s'est déclaré vers 15h30 entre Bandol et Saint-Cyr-sur-Mer, ravageant 7 hectares de pins.
 
Ce dimanche 7 juillet 2024, environ 100 sapeurs-pompiers assistés de 3 hélicoptères et 4 canadairs ont réussi à stopper les flammes après plus de 3 heures de lutte.
 
L'incendie qui a débuté aux environs de 15h30, a été considéré comme fixé à 19 heures sans qu'il y ait eu de blessés, de maisons détruites ou d'évacuations.
 
Des renforts des Bouches-du-Rhône ont été déployés, et des hélicoptères et canadairs ont effectué de nombreux largages pour contenir les flammes. Un second feu a également été maîtrisé au Beausset. La circulation des trains a été interrompue entre Marseille et Toulon, puis devrait reprendre vers 20 heures.
 
La gendarmerie a ouvert un enquête pour déterminer les causes de l'incendie.
 
Photo : ©Fréquence Nautique
La rédaction

En savoir plus => Faits-divers, société, culture, politique, sport... Ecoutez l'actualité de La Ciotat & environs sur Radio La Ciotat Fréquence Nautique - 107 FM, édition locale à 9h, (rediffusion à 12h15, 16h30 et 19h).