logo frequence

facebooktwitteryoutubeliveplayer

Image

Covid-19 : "un programme de solidarité" sur Fréquence Nautique

Soucieuse de garder le contact avec ses auditeurs, la radio locale de La Ciotat lance un programme de solidarité et met à disposition son antenne face à l'épidemie du coronavirus.

Dans la situation actuelle, pour assurer la continuité de ses activités, Radio La Ciotat Fréquence Nautique a dû s’adapter... Le contenu des programmes a également été recentré pour répondre aux exigences de la crise et aux besoins des auditeurs.

Si la grille des programmes a été nécessairement allégée, les moments forts de l’antenne continuent de divertir et d’informer les Ciotadens et les auditeurs de la région.

De nouvelles chroniques pratiques et des témoignages ponctuent désormais la grille. Soucieuse d’accompagner au mieux ses auditeurs en cette période compliquée pour chacun, Radio La Ciotat Fréquence Nautique fait de la solidarité et du lien social ses premières préoccupations.

L’antenne de la radio est ouverte aux auditeurs qui peuvent diffuser gratuitement leurs messages et témoignages directement par téléphone au 09 50 73 64 11, ou encore par le biais de la page Facebook "Radio la Ciotat Fréquence Nautique" composée de 7 309 abonnés. 

ANTENNE : "SOLIDARITÉ COVID 19"

"À l'heure où les réseaux internet et 4G sont parfois saturés suite aux mesures de confinement, la FM reste un moyen de communication fiable voire indispensable" explique Lionel Giusti, directeur de la station de radio avant d'ajouter "dans la crise sanitaire que nous traversons, la radio locale doit remplir son rôle de proximité et servir de relais entre les habitants. La Ciotat a la chance d'en avoir une, alors autant l'utiliser pour passer des messages en direct et aider tant que possible".

Pour passer une annonce en direct sur les ondes du 107 FM, les auditeurs doivent appeler le 09 50 73 64 11 entre 9h et 20h et préciser le message : "solidarité Covid-19".

Photo : Fréquence Nautique

La rédaction

La Ciotat : le coronavirus attaque, les politiques réagissent

Manque de matériel, dépistage, déchets et indemnités... À La Ciotat, les candidat(e)s à l'élection municipale s'attaquent au "Covid-19" mais pas que...

La commune de La Ciotat n'est pas épargnée par la propagation de l'épidémie du coronavirus. Les appels à l'aide lancés par différents organismes locaux, n'ont pas tardé à faire réagir le "personnel politique local" à peine remis de l'abstention record du 1er tour de l'élection municipale.

GHENDOUF INQUIET PAR "L'ÉTAT DE SANTÉ" DE L'HÔPITAL

Karim Ghendouf a réagi le 23 mars 2020, suite à l'appel au don de matériel, lancé cette semaine par le centre hospitalier de La Ciotat "nous avons pris connaissance avec gravité de l’appel au don de masques lancé par l’Hôpital de La Ciotat. Comment a-t-on pu en arriver là ? s'interroge la tête de liste de "La Ciotat nous rassemble" avant d'ajouter "comment dans un pays comme la France peut-on oser demander à la population de fournir en matériel des structures hospitalières publiques ? Ces revendications légitimes doivent plutôt se porter auprès des autorités sanitaires et gouvernementales compétentes et des comptes doivent être demandés aux instigateurs des diverses réformes (T2A, etc) et autres « Plan Hôpital » qui ont affaibli l’hôpital public depuis des années.

L'élu communiste revient sur l'état de santé de l'hôpital de La Ciotat et en profite pour cibler ses adversaires "En 19 ans de présence à la tête du Conseil d’administration et du Conseil de Surveillance de l’Hôpital de La Ciotat, le maire Patrick Boré ne s’est rendu compte de rien, n’a pas constaté la situation de flux tendu dans laquelle se trouvait notre hôpital ? Monsieur le Député Deflesselles, en votant depuis 20 ans la baisse des budgets et les fermetures de lits dans l’hôpital public, assumera-t-il ses responsabilités ? Ils ont beau jeu aujourd’hui de relayer les appels aux dons à la population alors que leur politique a nourri la mise en difficulté des personnels et des structures hospitalières. 

ITRAC VEUT PONCTIONNER LES ÉLUS CIOTADENS POUR AIDER LES SOIGNANTS

Hervé Itrac s'est inspiré le 25 mars 2020, de l'idée d'un conseiller municipal Marseillais et s'attaque aux indéminités des élus Ciotadens "je reprends la proposition que vient de lancer sur Facebook Maurice Di Nocera" lance la tête de liste du Rassemblement pour La Ciotat avant d'ajouter. "En effet, il préconise que les élus de Marseille et du département versent 30% de leurs indemnités au profit de la lutte contre le coronavirus. Je vais plus loin que lui. Actuellement, tout élu confiné ne peut accomplir son mandat, et de fait, perçoit des indemnités sans contrepartie. Il s'agit d'un enrichissement sans cause.

L'élu soutenu par Marine Le Pen précise "je propose que tout élu reverse 100% de ses indemnités aux hôpitaux, CCAS de sa commune, du début à la fin de la pandémie. Un bon geste citoyen et solidaire. Un effort, une contribution de guerre contre Covid-19".

GIUSTI RÉPOND À L'INQUIÉTUDE DES CIOTADENS ET SOUMET UN "DÉPISTAGE COMMUNAL"

Hier, Lionel Giusti a soumis l'idée d'organiser un dépistage au Covid-19 dans une salle communale appropriée et sous certaines conditions "afin de s'adapter aux prochaines mesures gouvernementales et de répondre à l'inquiétude grandissante des Ciotadens face à l'épidémie de COVID-19, je propose que la ville de La Ciotat mette en place rapidement, une structure de détection et de diagnostic sur le Coronavirus dans le but de désengorger les services hospitaliers" lance celui qui a conduit la liste "pour une ville qui respire" le 15 mars dernier, lors du 1er tour de l'élection municipale.

Le président du mouvement citoyen "Les Ciotadens" invite Patrick Boré à réagir au plus vite "pour cela, j'invite le maire de La Ciotat à s'adresser au délégué départemental de l’ARS (Agence Régionale de la Santé), au Préfet des Bouches-du-Rhône et au Président du conseil départemental de l’ordre des médecins. La population pourra ainsi disposer des professionnels de santé Ciotadens dans la salle communale qui leur paraîtra là plus adaptée.

BENEDETTI LANCE UNE "ALERTE SANITAIRE"

Ce vendredi Mireille Benedetti a lancé une alerte sanitaire avec quelques piques au passage "bien qu’il soit difficile de compléter solidairement le dispositif des autorités sans se faire « gronder », en ma qualité d’élue locale et même si on ne me demande rien et que je ne suis informée de rien par la municipalité de La Ciotat. Je suis en vigilance extrême avec le pic de la pandémie annoncée par les médias" explique la conseillère régionale proche de Renaud Muselier, avant d'ajouter "la mairie de Ceyreste ayant informée ses concitoyens de la collecte des déchets sans tri, je renouvelle mon alerte sanitaire au sujet des gants et des masques que de nombreux citoyens utilisent et qu’ils ne doivent pas jeter à la poubelle. Ces déchets ne doivent pas être mélangés avec le reste des ordures ménagères, ces déchets peuvent être considérés comme dangereux. 

La tête de liste "pour que vive La Ciotat" insite sur le tri des déchets et en appelle à Patrick Boré "de ce fait, ils doivent être stockés séparément des autres flux de déchets ménagers et collectés par des services spécialisés au sein des municipalités via les opérateurs de gestion des déchets. Je demande au Maire, Vice Président de la métropole de tout mettre en œuvre pour garantir la gestion de ces déchets provenant de sources domestiques.

Photo : illustration

La rédaction

 

Coronavirus : à La Ciotat, la Poste s'adapte et réduit ses tournées

Malgré la fermeture de son bureau central de La Ciotat, la Poste continue à assurer un service minimum sur la zone Athélia.

Le groupe "la Poste" a récemment indiqué avoir décidé «d'adapter son organisation à l'évolution de la situation sanitaire», en se recentrant sur «ses missions essentielles au service de la population». De manière à réduire le nombre de facteurs contraints de travailler, en pleine épidémie de Covid-19.

À La Ciotat, le bureau situé sur l'avenue Gallieni est fermé jusqu'à nouvel ordre. En revanche, un service minimum est assuré du mercredi au vendredi inclus de 8h30 à 12h00. Les clients peuvent se rendre au centre de tri (photo ci-dessus) présent sur l'avenue des Mattes, zone Athélia, seulement pour retirer et/ou envoyer le courrier et les colis ou bien pour acheter des timbres. En revanche, aucune opération financière n'est assurée.

Des mesures ont été prises par la Poste pour garantir la sécurité des employés et des clients : « Depuis vendredi il a été demandé aux collaborateurs de respecter une distance de courtoisie de 1 mètre entre postiers et clients. Les postiers peuvent se laver les mains sur leur lieu de travail et La Poste a également pris des dispositions permettant à tous les facteurs-trices de pouvoir se laver les mains dans les entités de La Poste au cours de leurs tournées, notamment dans les bureaux de poste ou dans les sites tertiaires. Concernant le gel hydroalcoolique et les lingettes désinfectantes, du gel a déjà été distribué à tous les postiers dans les zones les plus exposées, notamment les foyers clusters. » Les rendez-vous en face à face avec les conseillers bancaires sont reportés ou seront réalisés à distance par téléphone.

Photo : AC

La rédaction

Coronavirus : la chloroquine autorisée à être prescrite

La chloroquine pourra désormais être prescrite par les médecins, selon un décret publié ce jeudi au journal officiel. Le professeur Raoult s'en félicite.

Le gouvernement vient de publier le décret autorisant l’utilisation de l'hydroxychloroquine par les hôpitaux pour le Covid :

"Art. 12-2. - Par dérogation à l'article L. 5121-8 du code de la santé publique, l'hydroxychloroquine et l'association lopinavir/ritonavir peuvent être prescrits, dispensés et administrés sous la responsabilité d'un médecin aux patients atteints par le covid-19, dans les établissements de santé qui les prennent en charge, ainsi que, pour la poursuite de leur traitement si leur état le permet et sur autorisation du prescripteur initial, à domicile", précise notamment le texte.

Didier Raoult, le médecin qui avait réclamé l’utilisation du médicament antipaludéen pour traiter le Covid-19, s’en est félicité sur Twitter.

Photo : illustration

La rédaction

Météo : la neige s'invite sur les hauteurs entre Ceyreste et Signes

Ce mercredi en fin d'après-midi, la neige s’est invitée sur les hauteurs de Ceyreste et dans le haut-Var.

À Ceyreste, les habitants - bien confinés chez eux - ce mercredi en fin d'après-midi, peuvent admirer tomber de gros flocons depuis leurs fenêtres... impossible toutefois de faire des bonhommes de neige, puisque cette dernière ne tient pas au sol, et que cet épisode hivernal tardif devrait être de courte durée.

neigesignes

À Signes dans le Var (photo ci-dessus), l'épisode neigeux est plus conséquent et pouurait se prolonger jusqu'à tard dans la soirée.

PRUDENCE SUR LES ROUTES 

La neige pourrait tomber en plaine dans la région, notamment ce soir. Motif : la baisse brutale des températures en milieu de journée, ce mercredi 25 mars 2020.

Photo : DR - (Facebook)

La rédaction

En savoir plus => Faits-divers, société, culture, politique, sport... Ecoutez l'actualité de La Ciotat & environs sur Radio La Ciotat Fréquence Nautique - 107 FM, édition locale à 9h, (rediffusion à 12h15, 16h30 et 19h).