logo frequence

facebooktwitteryoutubeliveplayer

Image

Var : pour pouvoir se baigner, ils se déguisent en bouée de balisage

Ils font le buz sur les réseaux sociaux, deux Hyèrois déguisés en bouée de balisage ont bravé l'interdiction de se baigner. Un d'entre eux a écopé d'un PV de 135 euros.

Histoire insolite à Hyères dans le Var où deux habitants agés d'une cinquantaine d'années chacun, n’en pouvaient plus d’attendre pour aller se baigner. Alors vendredi matin, ils ont décidé de braver l’interdiction en se rendant à la plage de l'Almanarre dans le but de se jeter dans la grande bleue.

Et pour tenter de déjouer la vigilance des forces de l’ordre, ils se sont déguisés… en bouée de balisage ! La scène a été filmée et postée sur Facebook. Avec plus de 3 000 partages, elle est devenue virale en seulement 48h. 

 

Depuis plusieurs médias locaux se sont emparés du sujet qui désormais fait le "buzz". Toutefois les policiers sont intervenus pour faire cesser “ce trouble au déconfinement”. L’un des deux plaisantins a été attrapé et est reparti avec une amende de 135 €.

Capture d’écran Facebook
La rédaction

Météo : de la pluie et des températures en baisse

Il faudra attendre quelques jours avant de revoir le soleil. Les températures resteront inférieures aux normales de saison jusqu'à la fin de la semaine.

Demain matin le soleil percera les nuages mais le risque d’averses orageuses subsistera, selon les prévisions météo. Dimanche après-midi, la nébulosité sera abondante sur La Ciotat et les communes voisines avec des périodes de pluie ou d’averses. Les départements des Bouches du Rhone et du var sont placés en vigilance jaune.

Les maximales seront comprises entre 13 et 16 degrès en bord de mer, sous un vent d'Est fort avec des rafales entre 50 et 65 km/h.

Demain soir, la nébulosité sera variable avec un risque d’averses, puis dans la nuit de dimanche à lundi, le ciel deviendra très nuageux et le risque d’averses demeurera. Les minimales seront comprises entre 11 et 13 degrés. Le vent d'Est va s'intensifier avec des rafales pouvant aller jusqu'à 70 km/h dans la soirée de dimanche

Lundi 11 mai 2020, quelques averses locales pourraient arroser la région de-ci de-là pour le premier jour de déconfinement. En fin de journée, la nébulosité augmentera avec de la pluie annoncée pour la nuit de lundi à mardi. Les valeurs maximales oscilleront entre 14 et 19 degrès. Le vent d'Ouest soufflera entre 35 et 55 km/h en rafales. De l'humidité prévue jusqu'à mercredi.

Inférieures aux normales de saison, les températures ne remonteront pas avant la fin de la semaine. 

Photo : DR (archives)
La rédaction

La Ciotat : une vue sur mer « presque » imprenable

Le chantier de construction de l’hôtel de luxe est à l’arrêt depuis des mois. S’ajoute à cela, les conséquences liées au Covid 19.

Le chantier de construction de l’hôtel de luxe est à l’arrêt depuis plusieurs mois. Opposés au projet, les riverains de la rue du Rocher se sont réunis dans une association loi 1901 dénommée « la coulée verte ». Ils ont saisi le Conseil d’État à l'automne dernier.

Entre temps, il y a les élections municipales qui ne sont pas terminées, le maire sortant soutient bec et ongles le projet de l’hôtel de luxe mais certains de ses adversaires s’y opposent.

Et puis les conséquences liées à la pandémie du Coronavirus sont passées par là avec une crise économique qui touche sérieusement le secteur du tourisme et de l’hôtellerie.

ChantierMariott

Les anciens bâtiments ont été démolis, le chantier de l'hôtel de luxe est à l'arrêt depuis l'automne 2019 - (Photo : AC)

Bref, c’est au final une épée de Damocles qui est au-dessus du chantier en cours sur le boulevard Anatole France. Cependant, les anciens bâtiments de la gendarmerie, de la caserne des pompiers et du théâtre municipal ont été démolis. Les entreprises de démolition ont laissé place nette.

Par voie de conséquence, les riverains profitent actuellement d’une vue exceptionnelle sur le golfe d’amour. Un privilège inattendu et partagé dès la prochaine rentrée avec les enseignants et les élèves de l’école Louis Marin.

Comme quoi bonne ou mauvaise, la vie est pleine de surprises…

Photo : Fréquence Nautique
La rédaction

Déconfinement en PACA : les maires pourront demander la réouverture des plages

Le Premier ministre a fait un point, ce jeudi, sur la préparation du déconfinement, qui commencera le lundi 11 mai 2020. Les maires des Bouches du Rhône et du Var classés en vert, pourront demander la réouverture des plages.

Edouard Philippe a détaillé, ce jeudi 7 mai, le plan préparé par le gouvernement pour "la levée progressive du confinement" à partir du 11 mai.

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a lui présenté la nouvelle carte de déconfinement qui classe les départements français en deux catégories, rouge et vert, en fonction de trois facteurs : la circulation active du Covid-19, la tension hospitalière dans le territoire et les taux de couverture des besoins en tests estimés au 11 mai.

La région Sud Paca est classée en vert. À partir du 11 mai, les départements provençaux dont les Bouches du Rhône et le Var pourront donc organiser un déconfinement plus large que les départements restés en rouge dans les autres régions, notamment en pouvant rouvrir les collèges ainsi que les parcs et jardins.

VERS LA RÉOUVERTURE DES PLAGES ?

Le gouvernement a également annoncé ce jeudi que les maires des communes du littoral allaient pouvoir faire des demandes auprès des Préfectures afin de rouvrir les plages au public. La décision se fera au cas par cas. À la plage les règles de distanciation sociale devront aussi, être respectées.

Photo : LG - archives
La rédaction

Deux décès à l'hôpital de La Ciotat des suites du Coronavirus

Le nombre de patients atteint du coronavirus est en baisse à La Ciotat. Aucune victime dans les EHPAD de l'hôpital. 

Le Centre Hospitalier de La Ciotat a transformé le service de Médecine B en unité d’hospitalisation patients suspects/patients confirmés. Elle compte à ce jour 15 lits et n’a aucun contact avec les autres services. Ce circuit a été élaboré afin d’éviter les contacts entre les patients avec suspicion de COVID et les patients « sains ».

Le nombre de patients suspects ou confirmés COVID, hospitalisés à La Ciotat ne fait que décroître depuis 15 jours, pour atteindre aujourd'hui un seul patient COVID encore hospitalisé.

« Depuis la mi-mars, date de déclenchement des plans d'urgence hospitaliers, 30 patients COVID ont été hospitalisés au Centre Hospitalier de La Ciotat dont un en maternité et huit en surveillance continue (dont 16 pour La Ciotat et 2 pour Ceyreste)
Dont 2 décès COVID de plus de 80 ans (dont 0 pour La Ciotat et 1 pour Ceyreste) » indique la ville dans un communiqué.

Parmi ces patients, on enregistre deux personnes décédées à l’hôpital de La Ciotat des suites du Coronavirus. La bonne nouvelle vient surtout des EHPAD rattachés au centre hospitalier de la Ciotat où aucun résident n’a été contaminé.

(Mise à jour le 07/05/20 à 14h10)

Photo : illustration
La rédaction

En savoir plus => Faits-divers, société, culture, politique, sport... Ecoutez l'actualité de La Ciotat & environs sur Radio La Ciotat Fréquence Nautique - 107 FM, édition locale à 9h, (rediffusion à 12h15, 16h30 et 19h).