logo frequence

facebooktwitteryoutubeliveplayer

Image

La Ciotat : à Arène Cros, un permis de construire vire au cauchemar

Hôtel spa où programme immobilier sur Arène Cros ? La municipalité dénonce aujourd’hui un permis de construire "Les Bains de Charlotte" qu’elle a elle-même validé en 2018 pendant qu’une partie de l’opposition veut tout annuler.

Samedi 25 septembre 2021 se tenait vers 11h, deux manifestations pour protester contre le lancement d’un vaste programme immobilier sur la corniche d’Arène Cros.

Aux côtés des manifestants, des riverains, des amoureux du site, des membres du mouvement citoyen « Les Ciotadens » conduit par Lionel Giusti conseiller municipal d’opposition et plus curieusement des élus de la majorité municipale.

La municipalité de La Ciotat dénonce aujourd’hui, un permis de construire qu’elle a pourtant accordé en 2018. Le projet initial prévoyait la construction d’un hôtel de 125 chambres avec piscine et spa.

Entre-temps le dossier a changé de main. Le programme immobilier « La Corniche » a même été lancé au cours de l'été avant d’être interrompu sur demande municipale. Au même moment, des documents publicitaires annonçaient des appartements à la vente du T1 de 20m2 à partir de 134 000 euros au T5 de 148m2 avec terrasse à 1 656 000 euros.

« Découvrez Les Bains de Charlotte hôtel & spa niché entre vignes et mer à 100m de la plage d’Arène-Cros avec la mer pour horizon. Investissez en pleine propriété à partir de 165 000€ et des rentabilités de 10% net libre de gestion ! » indique le promoteur sur la page Facebook « Les Bains de Charlotte ».

Une commercialisation qui respecte visiblement les plans relatifs à l’architecture prévue initialement pour le bâtiment du complexe hôtelier.

Manifestants et riverains craignent toutefois, une vente à la découpe de chambres d’hôtels « une nouvelle façon de détourner le projet initial » selon eux.

"...L'AMIE DES PROMOTTEURS"

Alexandre Doriol 1er adjoint de la ville de La Ciotat s’est déplacé avec le service communication sur la zone Athélia ou se tenait une réunion entre investisseurs sur « Les Bains de Charlotte ». « La municipalité n’est pas l’amie des promoteurs » a-t-il déclaré devant les médias et des riverains.

Une déclaration qui a aussitôt suscité des réactions sur les réseaux sociaux assorties de toutes sortes de railleries. Des internautes rappelant à l’intéressé les constructions "à la chaîne sur le territoire communal".

« En 2014, l’adjoint à l’urbanisme Alexandre Doriol a annoncé la pause des constructions. On a vu où cela nous a menés… » réagit pour sa part, Lionel Giusti avant d’ajouter « aussi, je ne porte aucun crédit à ce coup de com ».

« IL FAUT TOUT ANNULER ! »

Resté aux côtés des riverains présents sur la corniche, le président du mouvement « Les Ciotadens » propose « qu’on arrête l’enfumage ! Complexe hôtelier ou programme immobilier, il s’agit de la même construction sur la même surface et au final, des mêmes nuisances sur un secteur fragile. Profitons de cet imbroglio pour tout annuler ! Et sauvons du béton, la corniche d’Arène Cros ! »

De son côté la ville annonce que le Préfet a été saisi et qu’un cabinet d’avocats spécialisés a été engagé.

Complexe hôtelier ou programme immobilier, le premier coup de tractopelle sur un terrain jonché en partie de vignes et d’oliviers, doit être donné au plus tard le 15 novembre prochain, à moins que…

Photo : Fréquence Nautique
La rédaction

Lire aussi sur le même sujet => La Ciotat : ils veulent « sauver » (du béton) Arène Cros

La Ciotat : le stationnement payant saisonnier est prolongé d’un mois

Dans certaines zones à La Ciotat, le stationnement payant pour la saison estivale est prolongé d’un mois. Les automobilistes doivent être vigilants.

Depuis la semaine dernière, certains horodateurs de La Ciotat disposent d’une affichette de la police municipale avisant les automobilistes de « la prolongation du stationnement payant saisonnier » sur différentes zones de la commune jusqu’au 31 octobre 2021.

La décision a été prise par arrêté municipal, stipulant une tarification pour une période du 1er mai au 31 octobre.

Soit un mois payant supplémentaire aux années précédentes.

Les secteurs concernés sont : le clos des plages, le front de mer, le quartier de Saint Jean et son parking, l'avenue du Mugel et son parking.

Photo : AC (Fréquence Nautique)
La rédaction

Trafic : un engin de BTP paralyse une partie du port de La Ciotat

Ce lundi matin à La Ciotat, la circulation sur le boulevard Guérin et le quai Général de Gaulle était (encore) bloquée pendant près d’une heure. Un engin de travaux publics avait visiblement des difficultés à amorcer un virage.

Ce lundi 27 septembre 2021 vers 7h, la circulation était une nouvelle fois, paralysée sur boulevard Guérin et une partie du port de La Ciotat.

Un engin de travaux publics particulièrement imposant, avait visiblement du mal à se déplacer dans le virage situé entre le boulevard Guérin et le quai du Général De Gaulle.

Du coup, le trafic a été sérieusement perturbé dans le secteur pendant près d’une heure. Cet incident a notamment engendré des retards dans les transports scolaires à une heure de pointe.

Photo : DR
La rédaction

La Ciotat : place aux cyclistes !

Une manifestation (en vélo) est organisée ce samedi à 15h dans les rues de La Ciotat afin de réclamer plus de pistes cyclables.

Ce samedi 25 septembre 2021 se déroule à La Ciotat une « vélorution ». Une mobilisation citoyenne « pour un territoire apaisé, plus convivial et plus soutenable »

« En repensant nos transports et en favorisant les mobilités actives, nous créons des espaces pour vivre mieux, en meilleure santé, et de manière plus soutenable et plus conviviale » précise le communiqué de l’association "Alternatiba La Ciotat".

« À vélo, à pied ou en transports en commun, reprenons nos territoires ! »

Le rendez-vous est fixé ce samedi à 15 heures sur la place du 8 mai 1945 (ancien grand bal) à La Ciotat pour une « vélorution » familiale et revendicative.

Chaque citoyen est invité à venir avec son vélo ou avec tout autre moyen de locomotion non-motorisé.

Il est même possible de décorer son vélo avec des pancartes, drapeaux… et de venir… déguisé !

L'organisation de la « Vélorution Ciotadenne » est portée par les associations « Utop Vélo » et « Alternatiba La Ciotat ».

Tous en selle !

Photo : illustration
La rédaction

La Ciotat : ils veulent « sauver » (du béton) Arène Cros

La corniche d’Arène Cros était jusqu’à présent "épargnée". Un projet immobilier d’une vaste ampleur vient contrarier les riverains et les défenseurs de l'environnement.

La corniche d’Arène Cros est un peu excentrée de La Ciotat. Le cadre est très apprécié notamment par les locaux pour sa tranquillité, son authenticité et sa verdure. L’été, l’endroit est animé par le chant des cigales en journée et celui des criquets, la nuit.

Les pêcheurs à la ligne se mélangent aux amoureux. Bref, un petit paradis.

Seul bémol au tableau, l’érosion fait que la plage se rétrécit chaque année. Ce cadre de vie a fini par intéresser les promoteurs. La rumeur d’un vaste programme immobilier sur Arène Cros a alimenté la campagne des élections municipales de l'an dernier. Avec les "pour" et les "contre"...

Puis l'élection passée, la rumeur s’est transformée en projet. Au départ, il s’agissait de prévoir la construction d’un hôtel avec thalassothérapie dénommée « Les bains de Charlotte » mais voilà que depuis quelques mois des réunions entre investisseurs ont lieu sur le site. Avec le risque pour les riverains, de voir la thalasso envisagée se travestir en projet immobilier d’une vaste ampleur.

La commercialisation du programme immobilier « La Corniche » a été lancée puis interrompue. Aujourd’hui, les riverains sont inquiets et ils se mobilisent. « La commercialisation de l’hôtel « Les bains de Charlotte « lance le début du massacre programmé d’Arène Cros » indique d’emblée le tract. 

Selon les riverains « Des investisseurs particuliers ayant pour but la défiscalisation et la récupération de la tva viennent acheter des chambres d’hôtel déguisées en appartements, pour faire de la rentabilité "Air Bnb".... Une vraie plus-value pour la corniche ! »

« Ca va représenter plus de 1000 personnes par jour .... Cette corniche qui s'est déjà écroulée en partie ne pourra supporter l'ampleur de ses travaux. 
Nous ne pouvons plus accéder à la sortie à cause des éboulements. Bientôt c'est l'entrée qui va être sacrifiée » ajoute Brigitte domiciliée à quelques dizaines de mètres du terrain constructible.

Lire aussi sur le même sujet => La Ciotat : le projet de Thalasso finit en programme immobilier

NATURA 2000


"Ce n'est pas par hasard si cette zone est devenue zone naturelle natura 2000. Si on laisse faire, c’est la porte ouverte pour bétonner tout Arène Cros, de son entrée à sa sortie".

Le collectif des riverains doit rencontrer la Mairie de La Ciotat -favorable au projet de Thalasso- et envisage le cas échéant, de saisir la justice. En attendant, une mobilisation est prévue ce samedi 25 septembre 2021 à 11h sur la corniche d'Arène Cros afin de dissuader les investisseurs qui doivent se réunir à nouveau.

À l'instar du projet de l'hôtel (Mariott) au "point mort" sur le port, les organisateurs espèrent l'implication de ceux qui veulent "sauver Arène Cros". 

Photo : DR
La rédaction

En savoir plus => Faits-divers, société, culture, politique, sport... Ecoutez l'actualité de La Ciotat & environs sur Radio La Ciotat Fréquence Nautique - 107 FM, édition locale à 9h, (rediffusion à 12h15, 16h30 et 19h).