logo frequence

facebooktwitteryoutubeliveplayer

Image

Un membre de la sécurité s’effondre lors des cérémonies du 14 juillet à Cassis

Dimanche 14 juillet, aux alentours de 11 heures, un incident a marqué les cérémonies de la Fête nationale à Cassis avec le malaise d'un membre de sécurité civile.
 
Un membre du dispositif de sécurité, âgé d'une soixantaine d'années, en service pour veiller au bon déroulement des festivités, a soudainement été pris d’un malaise et s’est effondré sur la place Baragnon, au moment même où la Maire de Cassis prononçait son discours à quelques mètres de là.
 
La réaction des secours a été rapide. Les sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône, présents sur les lieux, ont immédiatement pris en charge la victime. Leur intervention a été rapidement renforcée par l’arrivée du Service Mobile d'Urgence et de Réanimation (SMUR) d’Aubagne, qui a apporté une aide précieuse dans cette situation critique.
 
L'état de santé de l'agent de sécurité demeure à cette heure inconnue. Les autorités municipales et les services de secours n’ont pas encore communiqué de détails supplémentaires sur la cause du malaise ni sur l’évolution de son état.
 
Cet incident a quelque peu terni les célébrations qui se déroulaient dans une atmosphère de fête et de commémoration. Toutefois, grâce à la promptitude et au professionnalisme des équipes de secours, une prise en charge rapide a été assurée. Les autorités locales devraient fournir de plus amples informations dans les heures à venir.
 
Photo : ©Fréquence Nautique

La rédaction

Feux d'artifice et bals, le programme à St Cyr, La Ciotat, Ceyreste et Cassis

Que faire les 13 et 14 juillet dans notre région ? Voici le prgramme des festivités :

On commence par La Ciotat qui comme d'habitude, lance les festivités ce samedi 13 juillet 2024.

Le traditionnel feu d'artifice sera tiré à 22h30 depuis une barge installée en mer à proximité des chantiers navals de La Ciotat.  Dès 21 h,  bal du Comité des fêtes sur la place de l’Escalet, avec l’orchestre "Bleu Azur Music".

Retraite aux flambeaux à 21h à Ceyreste et sur le port de Cassis.
 
DIMANCHE 14 JUILLET 
 

À Saint-Cyr-sur-Mer, rotonde Quai Gélu , bal avec DJ et "performers" dès 21h, bal à dès 20h30 sur la place Portalis mais aussi aux Lecques et à la Madrague. Le feu d'artifice sera tiré depuis la baie de la Madrague à 22h30.

À Ceyreste, le feu d'artice sera tiré à 22h30 suivi d'un bal avec Dj sans oublier la présence de la fête foraine.

À Cassis, le feu d'artifice sera tiré à 22h30 depuis le port sur fond musical.

Bonne fête nationale à toutes et à tous et bel été dans notre région !

Photo : D.R. (illustration)

La rédaction

La Ciotat et le "secret de la Licorne" ?

L'eau évacuée par deux pompes sur l'avenue Frédéric Mistral a cessé d'être déversée dans le pluvial de l'avenue Frédéric Mistral. Il semble néanmoins, que les fondations du programme immobilier sur le site l'ancienne clinique "La Licorne" sont de nouveau submergées.
 
Ces derniers jours, les riverains de l'avenue Frédéric Mistral et de l'avenue du Président Wilson à La Ciotat sont témoins d'un phénomène inhabituel sur le chantier de l'ancienne clinique, connue localement sous le nom de "La Licorne". Les pompes installées pour évacuer l’eau des fondations ont soudainement cessé de fonctionner,  laissant place à des interrogations croissantes parmi les habitants.
 
Récemment ce chantier a été directement évoqué par les autorités locales suite à un début de pollution à l'huile hydraulique dans les eaux du port de plaisance de La Ciotat.
 
Deux tuyaux d’évacuation, initialement mis en place sur l’avenue Frédéric Mistral, ont été retirés, réactivant les questions et inquiétudes. Sur les réseaux sociaux de La Ciotat, les discussions vont bon train, chacun y allant de son commentaire ou de sa théorie. Certains témoignages indiquent que les fondations ressemblent désormais à une piscine, tandis que d’autres les comparent à des marécages, mettant en lumière l'ampleur du problème avec le retour de la chaleur et la prolifération des moustiques. 
 
SOURCES SOUTERRAINES ?
 
Désormais, le chantier est encerclé de barrières opaques mais cela n'empêchent pas certains curieux de s'interroger sur la provenance de cette eau stagnante visible par endroit et qui semble submerger les fondations de l’ancienne clinique, ainsi que celles de la future résidence de standing en construction sur ce site. Les hypothèses vont bon train : sources souterraines, eau de mer ou encore défauts de construction sont autant de possibilités envisagées.
 
Cependant, le promoteur immobilier responsable du projet reste pour l’heure silencieux, ajoutant une couche de mystère à cette situation.
 
En attendant des réponses afin de comprendre ce phénomène et les solutions nécessaires pour assécher les fondations, le chantier de "La Licorne" demeure au cœur des conversations Ciotadennes, alimentant toutes sortes de spéculations et l'intérêt des habitants pour cet énigme digne des aventures de Tintin... 
 
Photo : ©Fréquence Nautique 

La rédaction

 

La Ciotat : le directeur des chantiers navals sur le départ...

L'ancien directeur général des services de Patrick Boré à la mairie de La Ciotat, avait pris la tête de "La Ciotat Shipyards" en juillet 2021.
 
Philippe Vincensini, directeur général de "La Ciotat Shipyards" société d'économie mixte en charge de la gestion du site des chantiers navals de La Ciotat, quittera ses fonctions à la fin du mois de juillet 2024.
 
D'après "La Provence", son contrat de trois ans n'aurait pas été renouvelé.
 
"UNE MACHINE À LAVER"
 
L'ancien directeur général des services de Patrick Boré (LR) à la mairie de La Ciotat, avait pris la tête de "La Ciotat Shipyards" en juillet 2021. En arrêt maladie depuis mai et actuellement en congés,les raisons de son départ seront communiquées ultérieurement...
 
Son prédécesseur, Jean-Yves Saussol, avait été révoqué dans des conditions controversées en 2021. Philippe Vincensini avait décrit le poste comme très exigeant, comparant sa responsabilité à "une machine à laver".
 
Il est précisé que la chambre régionale des comptes examine actuellement les opérations des chantiers navals.
 
 
Photo : ©Fréquence Nautique - (archive)

La rédaction

Rails déformés par la chaleur, la SNCF ralentit le trafic des trains entre Cassis et La Ciotat

Ce jeudi, la chaleur intense a causé des perturbations majeures sur la ligne ferroviaire entre Marseille et Toulon.
 
Ce jeudi 11 juillet à la mi-journée, les températures ont dépassé les 40°C au soleil, provoquant le ralentissement de plusieurs trains.
 
La SNCF a expliqué que la dilatation des rails, due à une forte exposition au soleil et à des températures excessivement élevées, est à l'origine de ces retards. En effet, les fortes chaleurs ont obligé les trains à réduire leur vitesse entre Cassis et La Ciotat, afin de garantir la sécurité des passagers et du personnel ferroviaire.
 
« Les fortes chaleurs ont demandé aux trains de circuler à vitesse réduite entre Cassis et La Ciotat. Afin de réguler le trafic, votre train a probablement dû s'arrêter pendant quelques instants avant de reprendre son parcours », précise la "SNCF TER Paca" sur son compte "X".
 
Les voyageurs sont invités à consulter régulièrement les informations de trafic sur les canaux officiels de la SNCF pour rester informés des éventuelles perturbations.
 
En raison des prévisions météorologiques annonçant la persistance des fortes chaleurs, la SNCF recommande également aux passagers de prendre des précautions pour se protéger de la chaleur lors de leurs déplacements.
 
Photo : D.R. - (illustration)

La rédaction

En savoir plus => Faits-divers, société, culture, politique, sport... Ecoutez l'actualité de La Ciotat & environs sur Radio La Ciotat Fréquence Nautique - 107 FM, édition locale à 9h, (rediffusion à 12h15, 16h30 et 19h).