logo frequence

facebooktwitteryoutubeliveplayer

Image

Taxe portuaire à La Ciotat : les plaisanciers obtiennent gain de cause

Le tribunal administratif vient de donner raison à l'association des plaisanciers de La Ciotat qui s'opposait à la hausse de la taxe portuaire mise en place par la SEMIDEP via le conseil départemental des Bouches du Rhône.

Le tribunal administratif de Marseille vient d'annuler l’augmentation forfaitaire de 200 euros pour les embarcations de petite taille amarrées dans le port-vieux de La Ciotat mise en place en 2018 par la société d'économie mixte "La Ciotat Shipyard" (ex-SEMIDEP) selon une décision du conseil départemental des Bouches du Rhône.

Aucun accord à l'amiable a été trouvé entre les plaisanciers et Patrick Boré président de "La Ciotat Shipyard" et vice-président du conseil départemental des Bouches du Rhône. À la suite, un bras de fer s'est installé.

L'affaire a été portée par devant le tribunal administratif, l'association des plaisanciers Ciotadens a évoqué une hausse « démesurée et illégale » et fait valoir plusieurs vices de forme dans les modalités liées à l'augmentation de la taxe portuaire. 

Le département dispose de deux mois pour faire appel de la décision.

Photo : CB - (archives)

La rédaction

Municipales à La Ciotat : de drôles d'affiches s’invitent dans la campagne

Alors que la campagne officielle des élections municipales n'a pas encore été lancée, la mairie de La Ciotat vient d'installer des panneaux électoraux, aussitôt recouverts par de drôles d'affiches...

Aussitôt posées, des affiches insolites ont été collées hier soir, sur la plupart des panneaux.

Des "Street-Artistes" ont tapissé des panneaux électoraux ciotadens avec de fausses affiches électorales, comme celles collées près de la résidence Lou Brès sur l'avenue Guillaume Dulac à La Ciotat (notre photo).

Ces affiches font référence à "Benoit" et "Louise" inscrits en blanc sur fond vert ou bleu. Là aussi, la parité semble respectée, les prénoms masculin et féminin précèdent un "smile" exprimant un sourire.

La découverte ce vendredi matin, a suscité des commentaires voire des suspicions sur les réseaux sociaux. Il est vrai que ces fausses affiches succèdent à la dénonciation la semaine dernière, par Mireille Benedetti, de faux-profils sur Facebook mettant en cause selon elle, le cabinet de Patrick Boré.

"Heureusement qu'ils n'ont pas écrit Jackie et Michel" s'exclame non sans humour, un passant qui n'hésite pas à prendre des photos, pour ensuite les partager sur les réseaux sociaux.

Humour, déclaration d'amour ou... nouvelle manoeuvre politique : à suivre, donc.

Photo : JS

La rédaction

Social : à La Ciotat, une esplanade pour l'emploi le temps d'une journée

Pôle emploi organisait hier après midi à La Ciotat “La Place de l’emploi et de la formation”, une journée “job dating” pour aider celles et ceux qui rencontrent des difficultés d’insertion sur le marché du travail.

L’événement s’est déroulé sur l’esplanade Langlois en bord de mer . Promouvoir des opportunités de formations, faire découvrir des services et des prestations d’accompagnement au travers d’ateliers et aller à la rencontre du public, ont été les objectifs de cet après-midi autour de l’événement La Place de l’emploi et de l’information.

Ce lieu d’échanges et de ressources était animé par des partenaires locaux pour que les candidats et les entreprises se rencontrent. Cette initiative « hors des murs » permet d’aller au-devant des publics les plus éloignés ou non utilisateurs des dispositifs emploi.

Son animation repose sur des partenariats locaux forts dans le domaine de l’emploi et de la formation (organismes de formation, fédérations professionnelles, associations d’entreprises…) mais aussi dans le domaine du social (centres sociaux, CAF, associations de quartier…).

Parmi les visiteurs, Lionel Giusti et des membres de son équipe « la récente annonce concernant 47 licenciements envisagés chez Thales (ex-Gemalto) sur le site de La Ciotat, nous oblige à redoubler d’efforts dans le domaine de la formation et de la création d’emploi » a déclaré le candidat « Les Ciotadens » aux élections municipales avant d’ajouter « s’installer à La Ciotat c’est bien, créer des embauches pour les Ciotadens c’est mieux ! Élu maire de La Ciotat, je serai intransigeant sur le sujet ».

Photo : AC

La rédaction

La Ciotat : à Arène Cros, un grand palmier gît sur la plage depuis l'automne

Les intempéries de l'automne dernier, ont causé l'effondrement d'un mur de soutènement entrainant avec lui, un palmier sur la plage d'Arène Cros. 

Les fortes précipitations qui se sont abattues successivement à l'automne et au début de l'hiver, ont provoqué à La Ciotat, l'effondrement d'une partie d'un mur de soutènement situé en clôture d'une villa face à la mer, sur la corniche d'Arène Cros entrainant avec lui, un palmier de grande taille disposé dans le jardin.

Les riverains mettent en cause le stockage des terres d'un chantier, entreposé à quelques mètres de la villa dont le mur et le jardin ont été endommagés.

corichearenecros

Le stockage provisoire des terres évacuées sur le site d'Eiffage, se trouve seulement à quelques mètres de la villa dont le mur soutènement s'est effondré avec un palmier sur la plage. (Photo AC)

Depuis qu'à La Ciotat, les travaux dédiés à la construction d'un cinéma multiplex, d'un hôtel, et de plusieurs restaurants, sur un terrain situé entre l'avenue du Caporal-chef Alain Deruy et l'avenue Emile Bodin, l'entreprise Eiffage entrepose le "surplus" de terre de ce vaste chantier, sur un terrain situé entre la corniche Arène Cros et la route départementale 559. 

Le monticule des terres évacuées, ne cesse de grossir, ce qui engendre de fortes coulées de boues lorsqu'il y a de fortes précipitations.

Photo : CB

La rédaction

La Ciotat : Benedetti accuse le cabinet de Boré de "polluer" les réseaux sociaux

Hier soir, la guerre entre Mireille Benedetti et Patrick Boré est montée d'un cran. La conseillère régionale de Renaud Muselier (LR) accuse le cabinet du maire de La Ciotat de "polluer le débat démocratique".

Hier soir Mireille Benedetti candidate aux élections municipales de La Ciotat a souhaité ses voeux auprès de ses sympathisants. L'occasion pour celle qui il y a deux mois, était encore adjointe au maire Patrick Boré, de dénoncer le "climat" de la campagne électorale notamment sur les réseaux sociaux.

Depuis quelques semaines, celle qui en plein conseil municipal, a quitté soudainement l'équipe municipale dont elle appartenait depuis 18 ans, est victime de violentes critiques voire de calomnies sur les réseaux sociaux, notamment sur les groupes Ciotadens.

La plupart des invectives sont publiées avec de faux profils. La vidéo des voeux de Mireille Benedetti a même fait l'objet d'une parodie revenant entre autres, sur "l'emploi de ses trois filles..."

DES MEMBRES DU CABINET DU MAIRE "ACCUSÉS" DE "TROLLER" FACEBOOK 

"profiter des réseaux sociaux pour polluer un débat démocratique, ce n'est pas acceptable" a déclaré Mireille Benedetti avant d'ajouter "les propos de ces corbeaux les amèneront devant les tribunaux !" Dans son discours retransmis en direct sur la toile, la conseillère régionale de Renaud Muselier (Les Républicains) ne lâche pas ses mots et va jusqu'a balancer des noms.

La liste de "quinze faux profils" démasqués par son équipe de campagne a même été projetée sur écran géant "voilà celui qui est derrière tout ça, c'est Olivier Belda, le responsable du protocole du maire et il n'est pas tout seul, il est accompagné de Laurent Oddos, conseil au sein du cabinet du maire.

LES MASQUES TOMBENT ?

Hier soir, c'est tout un système, des "Trolls" agissant à des fins politiques, qui a été mis en cause. Pour l'heure, aucun membre du cabinet de Patrick Boré n'a souhaité réagir.

Photo : illustration

La rédaction

 

En savoir plus => Faits-divers, société, culture, politique, sport... Ecoutez l'actualité de La Ciotat & environs sur Radio La Ciotat Fréquence Nautique - 107 FM, édition locale à 9h, (rediffusion à 12h15, 16h30 et 19h).