logo frequence

facebooktwitteryoutubeliveplayer

Image

Covid 19 : la fermeture d'un centre de santé à La Ciotat, refait surface

En pleine crise sanitaire, Nicolas Pluet revient sur la fermeture à La Ciotat, du centre de santé mutualiste "Pierre Calisti".

Le coronavirus a laissé apprarâitre au grand jour, la crise de l'hôpital public en France. Depuis 2003 ce ne sont pas moins de 69 000 lits qui ont été fermés. A La Ciotat, la récente fermeture du centre de santé mutualiste "Pierre Calisti" situé rue Vence, refait surface.

 "Le centre de santé Pierre Calisti de La Ciotat a, ces dernières années, été bien abîmé par ceux qui auraient dû le défendre et qui veulent le fermer : le Grand Conseil de la Mutualité des BdR, remplacé après son dépôt de bilan par Oxance. Moyens supprimés, médecins non remplacés : il a suffit que le seul médecin généraliste encore disponible fasse provisoirement défaut (pour une cause légitime et non liée au Covid19) pour que le Centre soit totalement fermé" lance Nicolas Pluet 

"En pleine épidémie, alors que les soignants sont sur la brèche partout dans le pays, un centre de santé dont le passé est remarquable, est fermé, du fait de la politique de démolition précédemment mise en œuvre. Comme l’Hôpital Public, le centre de santé Pierre Calisti a subi la logique marchande appliquée à la santé. Pourtant, face à l’épidémie que nous devons affronter, notre centre de santé aurait pu jouer un rôle important de poste de santé avancé, pour soulager l’Hôpital" précise en outre, le communiqué du secrétaire de la section PCF de La Ciotat.

"Vu l’état dans lequel il a été mis, il n’est malheureusement pas possible que le Centre de Santé Pierre Calisti puisse jouer ce rôle durant la présente épidémie. Mais toutes les personnes, toutes les forces associatives, syndicales et politiques doivent tirer les leçons de cette situation catastrophique" 

"RENDRE SES MOYENS ET SON PERSONNEL AU CENTRE DE SANTÉ PIERRE CALISTI"

Il est nécessaire à la population de La Ciotat, bien au-delà de ses usagers d’aujourd’hui. Le Centre joue un rôle majeur, par lui même.[...] La commune de La Ciotat, doit s’engager à être partie prenante de la poursuite de l’activité du Centre de Santé Pierre Calisti, au service de toute la population" martèle le militant Ciotaden avant de revenir sur les prochaines élections municipales "Cela devra se faire dans les formes à déterminer en concertation avec les personnels, les usagers, les associations agissant pour la santé et les collectivités territoriales concernées. Lors des élections municipales (à terminer ou à reprendre), cet engagement sera un des critères importants du choix citoyen.

Lire sur le même sujet, cliquer => ICI

Photo : LC (archives)

La rédaction

Ces couturières de La Ciotat qui fabriquent des masques en tissu

À l’heure du confinement et de la crise sanitaire, à La Ciotat des couturières prennent les aiguilles et branchent les machines pour fabriquer des masques de protection.

Il est devenu le symbole de la crise sanitaire en France et dans le monde entier. Le masque est partout, mais manque pourtant souvent. Des couturières Ciotadenne ont décidé de participer, à leur échelle, à palier le manque de masques à La Ciotat.

C'est par l'intermédiaire des réseaux sociaux, qu'elles communiquent généralement et déposent notamment leurs annonces pour venir en aide ou solliciter du matériel "SOS élastiques svp , afin de pouvoir continer les masques, merci de votre aide" publie Patricia.

« On se sent un peu utile à quelque chose. On n’est pas médecin, on ne va pas aller répondre au 15, alors on fait ce que l’on peut. » témoigne une couturière solidaire. Elle aussi s’est mise à fabriquer des masques de protection suite à l’appel au secours d’une infirmière de La Ciotat, qui travaille en Ehpad et ne disposait de rien pour se protéger…

Deux exemples de générosité, parmi tant d’autres en ce moment, non cousus de fil blanc…

Photo : illustration

La rédaction

La Ciotat : Coronavirus, la saison estivale compromise ?

L'office de tourisme de La Ciotat risque d'être confronté à une chute vertigineuse des réservations pour la prochaine saison estivale. Le Ministre des transports "déconseille" aux Français de s'engager pour les vacances d'été 2020.

À La Ciotat comme dans toutes les communes de France, les professionnels de l'hôtellerie ont tiré le rideau, suite à l'annonce du premier Ministre Edouard Philippe, diffusée sur les ondes le samedi 14 mars 2020 au soir. Une fermeture imposée pour une période indéterminée afin de lutter contre la propagation du coronavirus. 

Depuis, certains professionnels continuent tant bien que mal, d'exercer en se consacrant uniquement à la vente de repas à emporter ou à livrer à domicile. D'autres attendent et espèrent un dénouement rapide de la crise sanitaire afin de tenter de se "rattraper" sur la prochaine saison estivale.

Cependant, le secrétaire d'Etat aux Transports Jean-Baptiste Djebbari a estimé ce mardi, que les Français devaient "attendre" avant de réserver pour les vacances d'été, la situation liée à l'épidémie de Covid-19 étant "encore trop incertaine".

"Il y aura un après-coronavirus. Mais pour l'instant (...) je conseille aux Français la plus grande prudence sur la préparation de leurs voyages car la situation aujourd'hui est encore trop incertaine", a indiqué Jean-Baptiste Djebbari chez nos confrères de France Info. "Je leur dis d'attendre" a insisté le Ministre.

Photo : CB (archives)
La rédaction

Lionel Giusti préconise un plan "Marshall" pour relancer La Ciotat

Le président du mouvement citoyen « Ciotadens » veut préparer dès maintenant "le jour d’après" le coronavirus.

Lionel Giusti candidat aux dernières élections municipales à La Ciotat et président du mouvement citoyen « Les Ciotadens » signe ici, une tribune prospective. Il tente d’analyser les conséquences économiques et sociales de la crise du Covid 19 et propose un plan « Marshall municipal » pour relancer la Ciotat.

"Les esprits et les ressources étant accaparés par la gestion de la crise aiguë que nous traversons, il est compliqué de penser à «l’après», le lendemain de crise qui verrait l’horizon s’éclaircir. Ce travail est pourtant nécessaire, pour créer de l’espoir, orienter les efforts collectifs et préparer l’avenir.

Depuis le début du confinement et l’annulation du deuxième tour des élections municipales, Patrick Boré est désormais un « maire par prolongation ». Cette exception risque de durer jusqu’à la tenue d’un nouveau scrutin selon l’évolution de la pandémie…

Par conséquent, il ne peut pas continuer d’administrer la ville tout seul ou par l’intermédiaire de son directeur de cabinet. La situation est inédite dans tous les sens du terme, la politique du maire de La Ciotat doit s’ouvrir aux autres. Elle doit mettre de côté les bassesses politiciennes qui ne font que diviser et qu’affaiblir La Ciotat. Face à l’épreuve que nous traversons tous, la cohésion doit être notre cheval de bataille.

C’est la raison pour laquelle, j’invite le maire de La Ciotat à créer une commission extra municipale à laquelle participeront l’ensemble des candidats du 1er tour des élections municipales. Face aux conséquences de l’épidémie de Covid 19, l’union solidaire fait la force et chaque citoyen est libre de formuler des propositions, car toute idée exprimée avec force, porte en elle-même un pouvoir de réalisation.

Ensemble, nous pourrons lancer une sorte de plan « Marschall municipal » afin de venir en aide aux habitants de La Ciotat qui se trouvent dans une difficulté sociale et/ou économique gravissime.

La banque centrale Européenne prévoit d’injecter des milliards d’euros, il va falloir sauter sur l’occasion pour demander des aides dans tous les domaines. Taper sans arrêt, aux portes du Département, de la Région, de l’Etat et de l’Europe.

Nous devons envisager l’exonération des taxes et des redevances locales. Organiser la gratuité des transports en commun. Fixer le montant de la vignette du stationnement et le repas à la cantine à 1 euro symbolique. Négocier 2 heures gratuites pour le stationnement dans les parkings privés. Verser des subventions exceptionnelles à nos petits commerçants et à nos producteurs locaux si on veut préparer la sortie de cette crise qui aura forcément des répercussions sur la vitalité des acteurs économiques de notre ville.

Le centre communal d’action sociale doit disposer durablement de moyens équivalents à l’ampleur de sa mission. Il va falloir relancer la vie associative locale avec un soutien municipal sans précédent.

La crise sanitaire laissera inévitablement des plaies, suivra ensuite, une période compliquée, voire incertaine. Il appartient aux responsables politiques nationaux et locaux, d’être à la hauteur, d’anticiper l'arrêt de l’hémorragie qui s’annonce par des mesures exceptionnelles.

Mieux vaut guérir que périr… Au nom de la solidarité, la collectivité doit être en mesure d’offrir tout ce qu’elle peut. Alors, aidons et ouvrons ensemble les vannes de la renaissance !"

LG060420

Lionel GIUSTI
Président du mouvement citoyen « Les Ciotadens »
Ancien conseiller municipal de La Ciotat

La Ciotat : une grande enseigne offre des tablettes aux EHPAD

L'opération a été menée grâce à la collaboration entre la "Fondation des hôpitaux de Paris, hôpitaux de France" et un grand magasin spécialiste en informatique et en électroménager. 

Le Covid-19, très contagieux, est un risque pour les personnes âgées qui explique le sévère confinement qui leur est imposé depuis plusieurs semaines. Quand la vie se réduit aux quatre murs de sa chambre depuis des jours, pouvoir parler à sa famille par "Skype" offre une lucarne vitale et rassurante sur la vie à l’extérieur. 

Établir un lien vital entre les personnes âgées isolées et leurs familles. C'est ce que permet désormais, l'enseigne d'un grand magasin en offrant des tablettes aux Ehpad de La Ciotat. 

L'opération a pu toutefois, se réaliser grâce à la coordination mise en place par la Fondation des Hôpitaux de Paris, hôpitaux de France. Il ne manque plus qu'une bonne réception Wifi ou 4G même si ne l'oublions pas, le contact humain reste irremplaçable...

Photo : illustration

La rédaction

 

En savoir plus => Faits-divers, société, culture, politique, sport... Ecoutez l'actualité de La Ciotat & environs sur Radio La Ciotat Fréquence Nautique - 107 FM, édition locale à 9h, (rediffusion à 12h15, 16h30 et 19h).