logo frequence

facebooktwitteryoutubeliveplayer

Image

Météo : l'hiver perd le nord en Provence et ailleurs !

Record de chaleur battu à La Ciotat, printemps précoce sur toute la France.  La météo est sens dessus dessous en Europe en ce mois de février, nouveau signe possible du dérèglement climatique.

Parmi les communes de Provence, La Ciotat a battu lundi son record de chaleur pour un mois de février et même pour un jour d’hiver, avec 23,6 °C à la mi-journée. Et ce mardi « nous pourrions battre le record d’hier », ont tweeté les services météo alors que le mercure perd le nord et que le seuil, de ces températures excessives, n'a jamais été franchi en cette saison.

« C’est du jamais vu […] c’est vraiment comme en plein été » lance Isabelle qui prend un bain de soleil sur la plage "Lumière".

Avec un écart de 6,6°C au-dessus de la normale, cet hiver se place loin devant les précédents records... C'est l'été qui s'invite en plein hiver et cette apparition surprise ne va pas sans alimenter une certaine inquiétude.

« On peut penser qu’il est très plaisant d’avoir ce temps dans la saison, mais (si ces anomalies) se pérénisent, cela peut avoir des impacts importants sur la société » commente un observateur sur le réseau social Twitter.  

Cette hausse anormale du mercure intervient en effet déjà dans le contexte d'un hiver particulièrement doux en Provence et sur le reste du territoire national. Ainsi, les mois de décembre et janvier réunis constituent le quatrième hiver le plus chaud depuis l'histoire de la météo avec en ce mois de février, un record inégalé. 

Pour l'heure, les prévisionistes n'envisagent pas un retour à la normale dans les prochains jours... La fin des saisons ? 

Photo : illustration (archives)

La rédaction

La Ciotat : chute mortelle dans le port

Un homme âgé de 60 ans a fait une chute mortelle depuis son bateau amarré dans port de la Ciotat.

Hier matin vers 9 heures, le corps d'un homme âgé de 60 ans a été repêché dans les eaux du vieux port de La Ciotat. Ce sont des plaisanciers qui ont alerté les secours.

Sur place, les sapeurs-pompiers du centre de secours La Ciotat ont constaté la mort du sexagénaire qui vivait sur son bateau. Il présentait quelques problèmes de santé.

Les enquêteurs privilégient la thèse accidentelle. La victime pourrait avoir perdu la vie en essayant de remonter sur son bateau .

Photo : LG archive

La rédaction

La Ciotat : feu d'appartement sur le boulevard Clémenceau

Ce jeudi, peu après 12h30, les pompiers sont intervenus pour un début d'incendie dans un appartement situé au 2eme étage d'un immeuble.

C'est un habitant du quartier qui a donné l'alerte. A l'arrivée des sapeurs-pompiers du centre de secours La Ciotat Ceyreste, l'appartement, situé au 2eme étage d'un immeuble situé sur le boulevard Georges Clémenceau, était envahi par une épaisse fumée noire.

Les occupants de l'immeuble ont été évacués, le temps d'éteindre l'incendie et de ventiler la cage d'escaliers. Les accès routiers ont été temporairement fermés à la circulation.

Selon nos informations, il n'y a pas eu de blessé.

Photo : P.F- DR

La rédaction

La Ciotat : Lionel Giusti s'engage pour la mobilité verte

Le candidat à la mairie de La Ciotat vient de signer six engagements pour développer l'usage du vélo dans la ville.

C'est sur la voie douce que les membres d'"Utop Vélo", une association créée à La Ciotat en 2018 pour "faire de La Ciotat une piste cyclable" et Lionel Giusti candidat aux élections municipales se sont donnés rendez-vous. Une charte contenant six propositions a été soumise à la tête de la liste citoyenne "pour une ville qui respire".

Elle consiste à : appliquer et faire appliquer la loi LAURE (art.L228-2 du code de l'environnement), à établir un plan de déplacement local favorisant les modes de déplacements actifs mais aussi mettre en place les nouvelles possibilités offertes par le Code de la Route : matérialisation des doubles-sens cyclables sur les zones à 30km/h, sas vélo, autorisation de tourner à droite/aller tout droit aux feux rouges...

Parmi les engagements, stipule également : la volonté de réduire le trafic motorisé en ville et favoriser les zones 30 dans le centre-ville et les zones résidentielles. Consulter les associations de citoyens en phase de conception des projets d'aménagements urbains.

"Je vais vous donner du boulot" a lancé Lionel Giusti en direction de la jeune association avant d'ajouter "si je suis élu maire le mois prochain, je vais avoir besoin de gens comme vous parce que je souhaite m'appuyer sur les associations qui ont de bonnes idées pour améliorer la qualité de vie à La Ciotat et visiblement vous en faites parti !" 

Le candidat a également précisé "votre charte est assortie au programme de la liste "pour une ville qui respire" que j'ai l'honneur de conduire. Par conséquent, mon approbation me paraît évidente".

La charte "engagement pour le vélo à La Ciotat" a été conclu ce jeudi après-midi lors d'une balade organisée par l'équipe de campagne du candidat "ça tombe bien, j'ai voté pour la réalisation de cette voie douce" a indiqué la tête de liste "pour une ville qui respire" avant d'apposer sa signature au bas du document avec l'aide d'un stylo vert... 

Photo : AC

La rédaction

 

 

Municipales : la drôle de campagne de Patrick Boré

Le maire sortant de La Ciotat a débuté sa campagne avec de fausses affiches, une fanfare et une absence remarquée sur le terrain.

En place depuis 19 ans, Patrick Boré est candidat à sa propre succession à la mairie de La Ciotat. Les 15 et 22 mars 2020, le maire sortant (Les Républicains) tentera de décrocher un quatrième mandat. Face à lui, sept candidats, une situation inédite pour celui qui a révélé à l’automne dernier, ses ennuis de santé.

Du coup, le maire sortant de La Ciotat se lance dans une campagne éclair. Contrairement aux précédentes, il n’utilisera pas le local « ancestral » de la droite locale situé sur le boulevard Bertolucci.

C’est sur l’avenue Emile Ripert à quelques mètres d’un programme immobilier que Patrick Boré a récemment inauguré sa permanence électorale.

Le lancement de sa campagne a permis de dévoiler les mystérieuses affiches électorales « Benoit » et « Louise » qui ont tapissé les panneaux électoraux de la ville. Ces dernières semaines, un jeune couple a même été utilisé sous forme d’« homme-sandwich » pour en faire la propagande sur le marché dominical.

Mais dimanche dernier, c’est en fanfare (notre photo ci-dessus) que quelques militants dont des employés municipaux, certains vêtus de tee-shirts imprimés en « Benoit » et « Louise » ont distribué le long du marché dominical des documents. Spectateur, Patrick Boré était assis en terrasse aux côtés du Député (LR) Bernard Deflesselles.

HommeSandBore

Un jeune homme-sandwich et une jeune femme-sandwich en "Benoit" et "Louise" utilisés pour servir la propagande de Patrick Boré. Une méthode qui bouscule les codes d'une campagne électorale traditionnelle. (photo CB)

Une fanfare pour les uns, un vacarme pour les autres « on ne s’entend plus, je ne peux pas faire mon marché tranquillement »  réagit d'un air agacé la cliente d’un forain. "Il ne manque plus que les jongleurs !" lance un passant.

"BOUM BOUM LE BORÉ-CIRCUS !" 

Visiblement, les politiques sont aussi perturbés « boum boum boum le Boré-circus, du bruit, rien que du bruit, que du bruit pour ne pas écouter les Ciotadens… Tel est notre avis lorsque nous étions obligés de nous taire tant le vacarme dérangeait » déclare Hervé Itrac, candidat du Rassemblement National aux élections municipales de La Ciotat.

Présent également sur le marché, Lionel Giusti « que Patrick Boré souhaite faire une campagne carnavalesque, c’est son choix mais il doit laisser la possibilité à ses adversaires, de faire une campagne sérieuse […] les Ciotadens ne sont pas des clowns ! » s’exclame le candidat en tête de la liste citoyenne « pour une ville qui respire ».

Le calme sur le marché est (enfin) revenu en fin de matinée. Ambiance électorale…

Photo : AC

La rédaction

En savoir plus => Faits-divers, société, culture, politique, sport... Ecoutez l'actualité de La Ciotat & environs sur Radio La Ciotat Fréquence Nautique - 107 FM, édition locale à 9h, (rediffusion à 12h15, 16h30 et 19h).