logo frequence

facebooktwitteryoutubeliveplayer

Image

La Ciotat : L’IRM s’immisce dans la "pré-campagne" des élections municipales de 2020

Après sept ans de promesses en grande pompes, l’annonce refait surface à neuf mois des élections municipales

Mercredi dernier en pleine polémique sur le projet de direction commune entre le centre hospitalier d’Aubagne et celui de La Ciotat, Philippe De Mester, directeur général de l’Agence Régionale de la Santé (ARS PACA) a remis en mains propres à Florence Arnoux, directrice de l’hôpital de La Ciotat, la décision officielle autorisant l’implantation d’un appareil d’IRM.

Il ne fallait pas moins pour agiter le paysage politique local à quelques mois des élections municipales.

Le premier a été Patrick Boré visiblement en campagne pour briguer un 4ème mandat à la mairie de La Ciotat « Après 7 ans d’une lutte acharnée, l’arrêté du 12 juin 2019, signé par le Directeur de l’Agence Régionale de Santé, valide l’installation d’un appareil IRM »

En 2012, Xavier Bertrand ministre de la santé de Nicolas Sarkozy a annoncé lors se venue à La Ciotat pour assister à la fin des travaux de réhabilitation du centre hospitalier, l’arrivée d’un appareil d’Imagerie à Résonance Magnétique (IRM) ainsi qu’une structure mobile d'urgence et de réanimation (SMUR).

Une information qui à l’époque a largement été relayée à grand renfort de communication, par la municipalité UMP de La Ciotat, à l'approche des élections municipales de 2014. Et puis plus rien…

Par conséquent, Hervé Itrac conseiller municipal (Rassemblement National ex FN) n’a pas hésité à réagir sur les réseaux sociaux de façon à "mettre en garde" en ce qui concerne les "promesses électorales" "période électorale oblige et M. Boré multiplie les promesses. IRM à l'hôpital de La Ciotat promis et attendu depuis 7 ans.... Monsieur le maire n'a pas de quoi pavoiser car pourquoi attendre 7 ans. Il ne faut plus prendre les Ciotadens pour des gogos !"

Yann Farina conseiller municipal « Ligue Patriotique » (ex FN) a diffusé une "lettre ouverte" qui date d'octobre 2018, sur laquelle il interroge Patrick Boré maire « Les Républicains » de La Ciotat sur le projet de fusion entre l’hôpital d’Aubagne et celui de La Ciotat et le fait que ce « projet pouvait avoir un lien de près ou de loin dans les négociations pour obtenir une IRM » tant espérée à La Ciotat, sans pour autant obtenir de réponse.

De son côté, Lionel Giusti président du mouvement citoyen « Les Ciotadens », a récemment adressé un tweet à Agnès Buzyn, ministre de la santé afin de la sensibiliser sur le projet de fusion qui pourrait avoir des conséquences dommageables pour l’hôpital de La Ciotat et de réclamer une IRM et un SMUR longtemps promis à La Ciotat.

Photo : Illustration 

La rédaction

La Ciotat : Un homme perd la vie au large d’Arène Cros

Jeudi en début après midi, un accident de plongée s’est produit à quelques encablures de la plage d’Arène Cros. La victime n’a pas survécu.

 

Hier vers 13h, un homme âgé de 63 ans parti le matin, pratiquer la plongée en apnée, est décédé à quelques encablures de la plage d’Arène Cros à La Ciotat.


Ce sont dans les premiers temps, des personnes présentes sur la plage et inquiètes qui ont porté secours à la victime en là rejoignant avec l’aide d’un paddle.


Alertés, les sapeurs pompiers du centre de secours La Ciotat Ceyreste se sont rendus rapidement sur les lieux.

L’hélicoptère de la sécurité civile est intervenu en renfort. La route départementale 559 située à proximité des lieux de l’accident a été coupée à la circulation afin de permettre au « Dragon 13 » d’atterrir.


En arrêt cardio-respiratoire, le sexagénaire a été ramené sur la plage. Les secouristes ont tenté de le réanimer, en vain.

Photo : DR

La rédaction

La fusion des directions des hôpitaux de La Ciotat et d'Aubagne, inquiète

Les conseils de surveillance des hôpitaux de la Ciotat et Aubagne, où siègent des élus, médecins et représentants des usagers, vont devoir se prononcer sur le projet d’une direction commun.

Une direction pour les gouverner tous. C’est l’agence régionale de la santé (ARS), incarnation locale du ministère de la Santé, qui porte cette initiative. Au-delà de la direction générale, l’ensemble des postes de direction, doivent être répartis pour gérer les deux établissements de soin.


Cette nouvelle organisation permettrait des économies de 38 % à La Ciotat et 62 % à Aubagne.


Hier après midi, en raison de la venue d’un des responsables de l’ARS une manifestation intersyndicale avait lieu dans le hall principal du centre hospitalier de La Ciotat à l’appel de la CGT hôpital La Ciotat pour « défendre le service public en refusant la fusion des directions des hôpitaux d'Aubagne et de La Ciotat et de l'EHPAD de Cassis ».

Photo : CB

La rédaction

La Ciotat : Une ministre sensibilisée par la pollution marine

Des plongeurs ont montré à Brune Poirson venue spécialement à La Ciotat, les conséquences des déchets platiques en mer non loin des rejets de la station d'épuration, qui font polémique.

Hier après midi, Brune Poirson secrétaire d’État auprès du ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire est venue à La Ciotat. La ministre qui a dévoilé la semaine dernière les premières mesures du projet de loi anti-gaspillage pour une économie circulaire, à l’occasion de la Journée mondiale des Océans, a participé à une expédition en mer sur la question de la pollution plastique. 

"Deux plongeurs, trente minutes passées dans une grotte sous-marine pourtant nettoyée il y a deux mois et déjà deux sacs remplis de déchets plastiques avec : des pailles, des cotons-tiges, des sachets de thé, des paquets de bonbons, un plot de signalisation..." indique Brune Poirson.

Récemment, la France a été désignée comme étant le pays qui produit le plus de déchets plastiques en méditerranée.

L'opération de sensibilisation ou les médias ont été conviés, s'est déroulée à la surface d'une grotte à quelques encablures de la calanque de Figuerolles, en pleine polémique sur les rejets de la station d'épuration de La Ciotat.

La ministre a ensuite remercié les participants et donné une conférence de presse sur le port vieux. Le maire (LR) de La Ciotat Patrick Boré était absent, il s'est fait représenter par Guy Patzlaff, 1er adjoint.

Photo : Capture d'écran

La rédaction

Municipales 2020 : "Les Ciotadens" font des propositions "pour mieux vivre à La Ciotat"

Dans le cadre de leurs réunions mensuelles organisées chez les commerçants de La Ciotat, « les Ciotadens » se sont réunis lundi 3 juin 2019 au restaurant « Le 52 » situé sur le bd Beaurivage à La Ciotat.

En ouverture de séance, Lionel Giusti est revenu sur les résultats locaux des élections Européennes « Après les législatives de 2017, c’est une nouvelle sanction locale sans ambiguïté à l’encontre de Patrick Boré. Elle laisse présager l’espoir d’un changement pour les élections municipales qui se tiendront dans 9 mois » a indiqué le président du mouvement citoyen avant de revenir sur les premières propositions des Ciotadens en vue de l’élaboration d’un programme municipal.

=> Mise en place d’un plan de déplacement urbain, instauration d’un grenelle sur la qualité de vie, application du PV citoyen, stationnement gratuit pour les Ciotadens, suppression de la taxe d’habitation, valorisation de la production locale et lancement du label « Made In La Ciotat », reconversion de l’ancien casino en « maison de la mer », concertation citoyenne locale (CCL), budget communal participatif, extension de la piscine municipale, extension du parc du domaine de la Tour, banquet citoyen, accès gratuit pour les professionnels à la déchèterie... Des propositions détaillées sur le site internet du mouvement : www.lesciotadens.fr rubrique "actualités".

Comme chaque fois, durant la soirée, des militants ont pu intervenir. Parmi eux, Eric qui s’interroge sur la pollution à La Ciotat entre les conséquences des travaux aux quatre coins de la ville qui selon lui, sont interminables et les bouchons « il faudrait faire une enquête sérieuse sur la qualité de l’air à La Ciotat » un médecin présent dans la salle enchéri en indiquant que « ses consultations pour traiter des crises d’asthme sont en nette augmentation ».

Yves intervient sur le marché du dimanche matin et s’interroge « j'ai lu qu'il se fera dès son retour sur le vieux mort sur une seule ligne qui ira de l'Escalet aux Flots Bleus. Ça peut apparaître bien puisque ce sera plus fluide. Mais les personnes âgées qui aiment le marché pourront-elles faire l'aller/ retour ? N'est-ce pas une façon détournée d'habituer les ciotadens à aller vers ce centre commercial (halle alimentaire aux Flots bleus) concurrent des commerçants du centre-ville ? La raison finale n'est elle pas de permettre de ne pas fermer la circulation le dimanche matin ? »

Annie explique pour sa part, ses inquiétudes devant la décentralisation des services de la mairie "pourquoi défaire ce qu'on a fait hier et dépenser ainsi de l'argent public inutilement ? Ce n'est pas évident pour les gens qui ont du mal à se déplacer. Dire que c'est dans le but de relancer les commerces en ville, je n'y crois pas ! Il y a certainement une anguille sous roche [...] ils vont en faire quoi de la mairie (bien placée sur le port), hein ?!"

Puis, Julien revient sur les résultats locaux des Européennes et fait cette analyse « alors que les élections Européennes sont favorables aux partis politiques, la plupart se sont effondrés, ce qui prouve que nous sommes sur la bonne ligne politique pour les municipales, nous allons créer la surprise citoyenne ! »

La réunion s’est clôturée par le verre de la citoyenneté. Prochain rendez-vous, la visite de quartier prévue le samedi 15 juin 2019. Nul doute à présent que « Les Ciotadens » sont bien en route pour une ville plus verte, plus humaine, plus juste...

Photo : LC Photos

En savoir plus => Faits-divers, société, culture, politique, sport... Ecoutez l'actualité de La Ciotat & environs sur Radio La Ciotat Fréquence Nautique - 107 FM, édition locale à 9h, (rediffusion à 12h15, 16h30 et 19h).