logo frequence

facebooktwitteryoutubeliveplayer

Image

Braquage d'une supérette à La Ciotat, le suspect recherché

Un homme est recherché par la police de La Ciotat après avoir braqué samedi soir, une supérette située sur l'avenue J.F. Kennedy à La Ciotat.

C'est sous une pluie battante qu'un homme a braqué samedi soir, la supérette "SPAR" située sur l'avenue du Président Kennedy à La Ciotat.

Vers 18h30, ce jeune homme est entré, le visage masqué et vêtu d'un kway, dans la superette. Il a braqué un couteau en direction de la caissière qui a immédiatement obtempéré. Elle lui a donné la somme en liquide qui se trouvait dans la caisse, "environ 200 euros".

Le braqueur est reparti, comme il était venu, à pied et en courant. Il est actuellement recherché par la police de La Ciotat. Rien ne permet  pour l'heure de faire un lien avec les faits qui se sont déroulés le lendemain, dimanche vers midi dans le supermarché Lidl dont le braqueur a été, récemment arrêté. 

Les deux employés de la supérette présents au moment des faits, ont été profondément choqués. "Ils récupèrent avant de reprendre leur travail" précise-t-on. 

Photo : CB

La rédaction

La Ciotat : Braquage et prise d'otages dans un supermarché

Ce dimanche en fin de matinée, le supermarché Lidl a été victime d'un braquage avec une prise d'otages. Le malfaiteur a pris la fuite.

Ce dimanche vers 12h00, le supermarché discount "Lidl" situé dans la zone commerciale de la Pépinière, Pignet de Rohan à La Ciotat, a été victime d'un braquage. Selon nos informations, un homme casqué muni d'une arme de poing, est entré subitement dans le magasin.

Il a aussitôt, menacé puis pris en otage momentanément, deux employées afin de se faire remettre le contenu des caisses. Alertées, les forces de l'ordre se sont rendues sur les lieux, le magasin a été évacué. 

Le malfaiteur a pris la fuite en moto, il a été suivi par un témoin en scooter avant de réussir à s'échapper. Il est activement recherché par la police. Nous ne connaissons pas pour l'heure, le montant du préjudice. Les clients sont sur le choc.

Photo : Illustration

La rédaction

La Ciotat : Soupçon de fraude à l’office municipal du tourisme

Falsification, augmentation de salaire et sanction disciplinaire auraient été à l’ordre du jour du comité directeur convoqué ce mercredi.

Selon nos informations, l’office municipal du tourisme de La Ciotat ferait l’objet d’une enquête interne concernant des « irrégularités » relatives à la gestion des salaires.

Celui qui il y a quelques mois, recevait encore, les faveurs de Patrick Boré notamment pour ses démarches au profit de l’obtention du label « La Ciotat parmi les plus belles baies du monde » pourrait faire « les frais » de cette affaire.

Alerté par le service comptable de l’OMT, Patrick Boré serait contraint de prévoir des sanctions disciplinaires.

Jean Marc Rodriguez avait été choisi en mars 2018, par Patrick Boré pour succéder à Liliane Siretta à la tête de l’office municipal du tourisme de La Ciotat.

Pour l’heure, ni la municipalité ni l’office du tourisme ne se sont exprimés sur une information qui apparaît plutôt « embarrassante » à six mois des élections municipales.

Photo : DR - (archives)
La rédaction.

La Ciotat : Le péage [à nouveau] investi par les gilets jaunes

Ce dimanche après-midi les gilets jaunes de La Ciotat ont à nouveau, organisé une opération "péage gratuit".

Rebelote ce dimanche après-midi vers 15h30, une soixantaine de gilets jaunes, a investi le péage autoroutier de La Ciotat situé en entrée et sortie de ville au lendemain d'une forte mobilisation dans le secteur d'Aix en Provence.

Les barrières ont été levées, les automobilistes ont du coup, pu bénéficier d'une opération improvisée "péage gratuit".

Des coups de klaxon ont retenti en guise de soutien aux manifestants. "Ce n'est pas fini" pouvait-on lire sur une des incriptions affichées.

Photo : CB

La rédaction

Rentrée politique : «Les Ciotadens » se dirigent vers une alternative citoyenne

Petit commerce, cadre de vie, urbanisation… parmi les sujets abordés jeudi soir, lors de la réunion de rentrée du mouvement citoyen présidé par Lionel Giusti.

« Il est grand temps que les choses changent ici ! » voilà d’emblée, la phrase lancée par Lionel Giusti qui a réuni jeudi soir, sur la terrasse de « La Bourgade », les militants et les sympathisants de « Les Ciotadens » pour la rentrée politique de l’organisation politique locale et indépendante des partis politiques nationaux.

Depuis bientôt un an, de réunion en visite de quartier, le mouvement citoyen va à la rencontre des habitants de La Ciotat « chez vous, en ouvrant les portes d’un dialogue permanent, partout, dans nos quartiers, aller vers vous sur le terrain de vos souffrances, de vos attentes, de vos propositions. À l’écoute donc... Il en ressort un grand désarroi. La ville a changé, elle a muté, nul doute. Mais on ne voit plus très bien dans quelle direction elle se dirige » annonce Lionel Giusti avant d’ajouter « Quel est son projet de développement ? Une extension infinie entre les copains et les coquins promoteurs qui profitent de notre cadre de vie sans que les services publics suivent ? Un engorgement exponentiel à la périphérie pendant que le centre-ville se meurt ? »

STATIONNEMENT : D’UNE HEURE A UNE HEURE ET DEMI GRATUITE

La redynamisation du commerce de proximité à La Ciotat était à l’ordre du jour : Un des responsables de « La Bourgade » a ensuite pris la parole « les difficultés du petit commerce dans le centre ville, ici on connaît car c’est peut-être ça qui a tué ma mère » a déclaré Jean Marc Gautier avant d’ajouter « j’ai rejoint le mouvement Les Ciotadens parce que les idées sont bonnes et qu’il n’y a pas de parti politique derrière tout ça » Des idées ont été lancées comme celle de : l’heure ou l’heure et demi gratuite pour le stationnement « comme à Aix ou à Cannes » lance-t-on.

Forain, Eric Lujan a également rejoint le mouvement « Les Ciotadens » l’artisan Ciotaden est intervenu pour dénoncer les incohérences relatives à l’organisation du marché du dimanche matin « j’ai perdu 50% de mon chiffre d’affaires et là on nous annonce le retour sur le port pas avant novembre avec la partie alimentaire séparée du reste… »

Vice-Président du mouvement « Les Ciotadens » et ancien élu, Jean Pierre Repiquet est revenu sur le besoin d’arborer et de végétaliser la ville avec les propositions de planter un arbre à chaque nouveau-né Ciotaden et le versement d’une prime de 100 euros pour les habitants qui envisagent de végétaliser leur balcon ou leur façade « mettre du vert sur le gris » précise-t-il.

« Nous constatons cette double contradiction dangereuse entre un développement par des intérêts immobiliers privés, qui n’ont que faire de notre ville, et l’abandon systématique de notre noyau villageois, notre histoire, notre richesse ancestrale. Il faut que cela cesse ! Nous sommes partisans d’un développement doux qui respecte notre histoire, notre patrimoine et le respect de l’environnement. Nous préconisons la réhabilitation de notre centre-ville » a ajouté Lionel Giusti qui refuse pour l’heure, de se déclarer « candidat » tout en précisant néanmoins « bien sûr que nous choisirons, le moment venu, les meilleures candidates et les meilleurs candidats à même de porter nos propositions sur le terrain électoral… »

Le mouvement « Les Ciotadens » poursuit ses visites, le prochain quartier sera celui de Fardeloup.

Photo : DR
La rédaction

En savoir plus => Faits-divers, société, culture, politique, sport... Ecoutez l'actualité de La Ciotat & environs sur Radio La Ciotat Fréquence Nautique - 107 FM, édition locale à 9h, (rediffusion à 12h15, 16h30 et 19h).