logo frequence

facebooktwitteryoutubeliveplayer

Image

Mobilier urbain : Pour aménager leur port, Bandol et La Ciotat font des choix différents

Bandol et La Ciotat rénovent au même moment leur port mais font des choix différents notamment, en ce qui le mobilier urbain

A quelques mois des élections municipales, les communes de Bandol dans la Var et de La Ciotat dans les Bouches du Rhône, procèdent à la rénovation de leur port. En ce qui concerne l’aménagement et le choix du mobilier urbain, les différences sont notables.

Les bancs récemment installés sur le port de La Ciotat sont composés de métal et de bois, exposés au soleil, ils peuvent se montrer inconfortables. Bandol a plutôt fait le choix de bancs fabriqués en béton blanc aux contours arrondis.

Autre différence, pour le sol : Bandol a fait le choix du bois et de la verdure, La Ciotat s'est plutôt orientée sur les pierres avec une partie en "parquet" en bord de mer.

En revanche, les deux "nouveaux ports" pourront être inaugurés simultanémanent.

Images : Facebook/Ville de Bandol/DR

La rédaction

La Ciotat ferme toutes ses plages pour cause de pollution

La goutte aura-t-elle fait déborder le vase ? Toutes les plages de La Ciotat sont fermées pour cause de pollution.

À La Ciotat, toutes les plages sont interdites à la baignade depuis ce mardi matin, pour cause de pollution des eaux. En signe de cette interdiction, le drapeau violet est levé sur certaines plages. L’explication ? "Après le passage orageux de ce matin, le réseau pluvial charrierait déchets et bactéries".

Pourtant la journée avait bien commencé, la ville avait diffusé sur les réseaux sociaux, une publication indiquant la qualité des eaux de baignade "bonne" sur toutes les plages.

Il a suffi d'un petit orage pour tout faire basculer. Comme quoi, désormais à La Ciotat, la goutte peut faire déborder le vase...

De nouvelles analyses auront lieu demain matin. 

Photo : DR

La rédaction

La Ciotat : « Les Ciotadens » pour une « climatisation verte » dans les classes

Le mouvement citoyen veut préparer les écoles municipales au changement climatique avec une énergie verte.

En finir avec des températures inférieures à 15°C dans des classes l’hiver et supérieures à 30°C l’été, voilà une des ambitions des « Ciotadens » évoquées jeudi soir, lors de la réunion mensuelle du mouvement citoyen.

Rien de mieux que d’être installés sous les mûriers décorés de guinguettes colorées dans le jardin de la pizzeria « chez Bartoch » avenue Jules ferry à La Ciotat avec encore 32°C à 19h, pour parler des conséquences du réchauffement climatique à La Ciotat.

ReunionLesCiotadens

Depuis plusieurs années, des parents d’élèves montent au créneau pour signaler notamment, par l’intermédiaire des réseaux sociaux, les conditions difficiles dans lesquelles étudient parfois nos jeunes écoliers.

La plupart des écoles maternelles et élémentaires de La Ciotat, a été construite dans les années 60 et 70, elles sont aujourd’hui confrontées au dérèglement climatique. Les hivers peuvent être brutalement froids et les étés caniculaires. Autre phénomène, dans notre région les étés jouent régulièrement aux prolongations alors que la durée des grandes vacances a été raccourcie. Les conditions pour étudier deviennent alors parfois, compliquées.

Pour s’adapter et préparer l’avenir, le mouvement citoyen « Les Ciotadens » étudie la possibilité d’installer une « climatisation verte » dans les écoles maternelles et élémentaires de la commune.

Des appareils « split » à climatisation réversible, froid l’été et chaud l’hiver, seraient installés dans chaque classe et seraient alimentés en partie par des panneaux solaires.

2800 HEURES DE SOLEIL PAR AN : L’ÉNERGIE VERTE DE LA CIOTAT

La Ciotat bénéficie de 2800 heures d’ensoleillement environ par an, une énergie que « Les Ciotadens » entendent utiliser pour faire fonctionner en partie les climatisations dans les écoles en récupérant l’énergie produite par la pose de panneaux photovoltaïques sur les toits des écoles. L’autre partie pourra être revendue à Enedis

Selon une première étude, l’investissement de cette installation serait de l’ordre de 200 000 euros environ. « Mieux que les 70 000 euros investis dans l’écran géant, toujours en panne » ironise Lionel Giusti président de « Les Ciotadens ».

La proposition a été favorablement accueillie par les militants venus nombreux et devrait s'inscrire dans le programme du mouvement « Les Ciotadens » en vue des prochaines éléctions municipales qui se tiendront en mars 2020 à La Ciotat, "pour une ville plus verte, plus humaine, plus juste…".

Photo : Illustration et LC Photos

La rédaction

La Ciotat : Quand le "nouveau" port-vieux se transforme en « îlot de chaleur »

En cet été caniculaire, ciotadens et estivants se plaignent du manque de verdure et d'espaces ombragés après les travaux de rénovation sur port de La Ciotat.

Les travaux de réhabilitation sur le port vieux de La Ciotat sont sur le point de s’achever et les avis sont partagés entre ceux qui regrettent le manque d’authenticité et ceux qui apprécient l’espace et le côté « design ».

En revanche le manque de verdure et de coins ombragés, semble faire l’unanimité à quelques exceptions près.

En cet été 2019 qui du côté météo, s’annonce caniculaire, le "tout nouveau" port-vieux de La Ciotat est à l’épreuve du feu dans tous les sens du terme... 

Sans espace vert, l’union pierre, béton, bitume provoquerait-il un îlot de chaleur sur le port tout neuf de la Ciotat ? « On l'appelle îlot de chaleur parce que cela donne l'effet d'un petit dôme qui retient la chaleur au cœur des villes contrairement à ce qu'il se passe dans les campagnes. Pour bien comprendre ce phénomène, prenons l'exemple d'une journée belle, ensoleillée et qui apporte des températures assez élevées ».

« Peu importe l'arbre ce que l'on demande, c'est de l'ombre par des arbres et de la verdure.... » écrit une Ciotadenne dans la cadre des débats qui depuis quelques jours animent, les groupes locaux qui se sont emparés du sujet, sur les réseaux sociaux.

AVANT IL Y AVAIT DES PLATANES ENVIRON, TOUS LES 10 MÈTRES

Par le passé nos anciens avaient tout prévu, eux, il suffit de se rendre du côté de l’Escalet à proximité du « Bene » là ou demeure encore deux vieux platanes à environ 10 mètres, d’intervalle. C'est loin d'être le cas aujourd'hui, quelques jeunes pousses ont été plantées, certes, l'espèce serait résistante (notre photo). "Dommage, ces quelques arbustes feront de l'ombre quand je serai mort" écrit un Ciotaden non sans un brin d'ironie. 

Côté mairie, on essaie d’apaiser les « tensions » en précisant que les travaux ne sont pas vraiment finis. On a du mal néanmoins, à imaginer dans quelles conditions de nouveaux arbres pourraient être plantés sans casser une partie du dallage qui vient justement d’être achevé ou en plaçant de grosses jardinières.

En attendant, dans les bars et restaurants, la climatisation fonctionne à plein régime, bref pas trop bon pour l’environnement tout ça…

Photo : CB

La rédaction

Municipales 2020 à La Ciotat : « C’est [presque] Noël » dans le quartier de St Jean

Visite du maire, rond-point et parking refaits à neuf… À 8 mois des élections, la municipalité essaie de renouer les liens avec ses… électeurs.

Patrick Boré maire « Les Républicains » de La Ciotat depuis 2001, visiblement déjà en campagne électorale pour briguer un quatrième mandat, se rendra prochainement dans le quartier de St Jean dans le cadre des visites de quartier qu'il a engagé depuis quelques semaines.

Candidat aux récentes élections Européennes aux côtés de Laurent Wauquiez, celui qui a obtenu seulement 9,8% dans sa ville, ne lésine pas sur les moyens pour rattraper son retard et charmer ses administrés à veille des élections municipales qui se tiendront en mars 2020.

Aussi, le quartier de St Jean qui vote traditionnellement à droite, s’est vu refaire le rond-point présent sur la route départementale 559 avec un décor dédié à la pétanque. Histoire aussi, de rattraper le « couac » relatif à la réalisation d’un centre national de la pétanque non pas à La Ciotat, pourtant ville berceau, mais à… Cabriès. Longtemps à l’abandon, le parking de St Jean se refait également, une beauté.

Il n’y a pas à dire, la période électorale à La Ciotat, c’est un peu comme « Noël ». Profitez-en cependant, car les élections municipales ont lieu seulement une fois, tous les 6 ans…

En savoir plus => Faits-divers, société, culture, politique, sport... Ecoutez l'actualité de La Ciotat & environs sur Radio La Ciotat Fréquence Nautique - 107 FM, édition locale à 9h, (rediffusion à 12h15, 16h30 et 19h).